NOUVELLES

Rome en six lieux historiques (PHOTOS)

22/05/2013 11:49 EDT
Alamy

Visiter Rome, c'est un peu remonter le cours du temps. Ses 28 siècles d’histoire ont laissé dans la capitale italienne de nombreux vestiges qui se visitent les yeux grands ouverts. Voici une plongée en six temps pour découvrir les plus beaux monuments romains.

Rome en six lieux historiques

1) La Basilique Saint-Pierre du Vatican :

Que l'on soit croyant ou non, on ne peut rester indifférent devant l'impressionnante beauté de la Basilique Saint-Pierre. Imposant édifice religieux construit de 1506 à 1626, elle est un lieu de pèlerinage majeur qui rassemble chaque dimanche pas moins de 150 000150 000 fervents catholiques, massés sur la place pour assister à l'angélus pontifical. Inscrite au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO, la basilique est un des monuments les plus visités au monde. Après avoir admiré la façade de la basilique et visiter visité son intérieur, la Pietà, sublime statue de Michel-Ange, vous y attend.

2) La fontaine de Trevi :

Impossible de visiter Rome sans aller jeter une pièce de la main droite par-dessus son épaule, dans la fontaine de Trevi. Ce monument du XVIIIe siècle a été popularisé notamment par le film de Fellini La dolce vita, dans lequel l'actrice Anita Ekberg prend son bain, sous le regard médusé de Marcello Mastroianni. Empruntant au style baroque, la célèbre fontaine est alimentée en eau par l'aqueduc de l'Aqua Virgo, construit en 19 av. J.-C. et long de 20 km.

3) La Place de la République :

La Place de la République République, ou Piazza della Repubblica en version originale, forme un demi-cercle qui entoure la Fontaine des Naïades, du sculpteur Mario Rutelli. Les grands palais néo-classiques de la fin du 19e siècle et disposés en hémicycle en font une des places les plus célèbres de Rome. Située non loin de la gare Termini et de la Via Nazionale, une rue très commerçante, elle est aussi le passage obligé d'une foule composée de touristes... et de Romains pressés.

4) Le Château Saint-Ange :

Le château Saint-Ange, situé sur la rive droite du Tibre, face au pont du même nom, est chargé d'histoire. À l'origine, ce monument était un mausolée. C'est l'empereur Hadrien qui le fit construire en 135 dans ce but funéraire. Mais très vite, le bâtiment est détourné de sa fonction initiale pour devenir un bastion militaire. Le château Saint-Ange sera utilisé plus tard par la papauté comme une prison politique, et cela jusqu'au XIXe siècle.

5) Le Panthéon :

Avec le Colisée, le Panthéon est sans doute l'un des monuments les plus emblématiques de Rome. Originellement imaginé pour être un temple dédié à toutes les divinités de la religion antique, il a été converti en église chrétienne au VIIe siècle et demeure aujourd'hui le plus grand monument romain antique en état. Ce chef-d’œuvre d'architecture supporte la plus grande coupole de toute l’Antiquité (43,3 m de diamètre à l'intérieur), une prouesse quand on sait qu'il s'agit de béton non armé et qu'il n'y a pas de signe de faiblesse de sa structure. Le Panthéon a également donné son nom à un quartier de Rome.

6) Le Colisée :

Le Colisée est l'une des plus grandes œuvres de l'architecture et de l'ingénierie romaines. Immense amphithéâtre situé au cœur de Rome, c'est le plus grand jamais construit dans l'Empire romain. C'est ici que les combats de gladiateurs avaient lieu, sous le regard de 75 00075 000 spectateurs en transe. Aujourd'hui à l'état de ruine, en raison des tremblements de terre, le Colisée reste une des attractions touristiques les plus populaires de l'Italie.