NOUVELLES

La Ville de Québec affiche un surplus 17 millions $ pour 2012

22/05/2013 01:27 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

La Ville de Québec affiche un surplus de 17,1 millions de dollars pour l'exercice financier 2012. La bonne performance économique du secteur immobilier, les coûts moins élevés du déneigement ainsi que les compressions budgétaires dans les arrondissements ont permis à l'administration du maire Labeaume d'enregistrer des excédents.

Le responsable du comité des finances, Richard Côté, confirme qu'une combinaison de plusieurs facteurs a permis à la Ville d'engranger des surplus. « On sait qu'il y a 1,9 million qui vient du déneigement. Donc, ça nous a aidés la température qui a été très clémente. Le droit de mutation immobilier (taxes de bienvenue) nous a aussi apporté 6,6 millions aussi en revenus supplémentaires. Ce sont des surprises auxquelles on ne s'attendait pas », explique M. Côté.

Dans les arrondissements, c'est un total de 9,6 millions de dollars qui a été récupéré en effectuant des compressions en 2012.

Près de la moitié de l'excédent de cette année doit cependant être versé au fonds de prévoyance. L'an dernier, la ville a puisé dans cette réserve pour combler la perte de revenus sur la vente de la vapeur qui ne s'est pas réalisée avec la compagnie White Birch.

Depuis 2009, la Ville de Québec a mis en place un cadre financier qui l'aide à faire face aux imprévus. « On a une soixantaine de millions dans des fonds de prévoyance [...] s'il arrive un imprévu, on a des fonds et on n'est pas obligé de taxer les citoyens », affirme Richard Côté. M. Côté ajoute que Québec est en bonne santé financière tout en s'inquiétant du déficit des caisses de retraite des employés de la ville.

Pour sa part, le conseiller indépendant Yvon Bussières constate également que la dette a augmenté de 500 millions de dollars depuis 2007. « Puis on continue cet endettement, même si par rapport à la projection c'est un petit peu moins, il reste que dans les faits on s'est endetté d'un demi-milliard en cinq ans », affirme-t-il. La dette atteint maintenant 1,5 milliard de dollars.

En comparaison, l'excédent de la Ville se situait en 2011 à 2 millions de dollars l'an dernier.

PLUS:rc