NOUVELLES

Îlot Irving : deux citoyens poursuivis par le promoteur

21/05/2013 03:31 EDT | Actualisé 20/07/2013 05:12 EDT

Le promoteur GM Développement poursuit deux citoyens qui s'opposaient à son projet de l'Îlot Irving dans le quartier Saint-Jean-Baptiste à Québec. Il leur réclame la somme de 115 000 $.

Le controversé projet n'a jamais vu le jour. Le promoteur soutient que les deux citoyens Christian Caron et Yves Lacouture ont fait de la désinformation. Selon le promoteur, les deux citoyens ont induit la population en erreur en diffusant une image qui ne rendait pas justice au projet. Selon les allégations, ces citoyens ont fait croire que le projet avait une structure plus massive, plus imposante que ce que devaient être ces condominiums qui auraient été construits sur les terrains adjacents de la caserne de pompiers de la rue Saint-Jean.

Pour ces raisons, GM Développement réclame 75 000 $ pour atteinte à sa réputation et 40 000 $ en perte matérielle. Mardi matin, l'avocat du promoteur a fait témoigner la conseillère municipale, Chantal Gilbert, qui a rappelé toutes les étapes de ce projet qui a dû être abandonné après plusieurs mois. Elle a affirmé que la campagne d'affiche des citoyens a nui à la réalisation du projet dans le quartier. L'avocat des plaignants fera entendre d'autres témoignages mardi après-midi. Ce procès devrait se poursuivre jusqu'à vendredi.

En février 2012, des citoyens du quartier Saint-Jean-Baptiste ont rejeté par référendum le premier projet immobilier de neuf étages comprenant 70 condos et 20 unités de coopérative d'habitation. Quelques mois plus tard, GM Développment proposait un édifice de six étages qui passait de 30 à 22 mètres de haut.

Cependant, la nouvelle dimension contrevenait à un règlement municipal qui prévoit une hauteur maximale de 18 mètres. En septembre de la même année, le conseil de quartier de Saint-Jean-Baptiste recommandait aux élus de rejeter la nouvelle version du projet du promoteur GM Développement.

PLUS:rc