NOUVELLES

Les tornades, ces toupies destructrices

21/05/2013 10:19 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT


La tornade est un phénomène météorologique d'une rare violence. Ce tourbillon de 50 à 200 mètres de diamètre agit comme un immense aspirateur, pulvérisant tout sur son passage. De courte durée, il est accompagné de vents violents, et sa trajectoire est imprévisible.


Les conditions propices aux tornades

Les tornades se développent en général sur des terrains plats et non accidentés. Le plus souvent, elles naissent en après-midi ou en début de soirée. Il faut une journée chaude et très humide. À l'arrivée d'un front froid, la chaleur et l'humidité montent dans le ciel et forment un énorme nuage appelé cumulonimbus, qui peut faire 10 km de haut.

L'orage éclate. Parfois, de forts vents d'altitude se déchaînent et entraînent la formation d'un tourbillon de nuages et de poussières en forme d'entonnoir renversé. La tornade émerge du nuage et se dirige vers le sol. Dans l'hémisphère nord, elle tourne dans le sens des aiguilles d'une montre.

Comme un réacteur d'avion

Ce tourbillon se déplace à des vitesses variant de 90 km/ h à plus de 300 km/ h. Son intensité varie de F0 à F5 selon l'échelle de Fujita. Le passage d'une tornade s'accompagne d'une baisse de pression marquée, de fortes pluies et parfois de grêlons. Le tourbillon fait un bruit comparable à un réacteur d'avion. Il déracine des arbres et des maisons, et les projette dans les airs. Une tornade dure environ une dizaine de minutes, mais certaines peuvent rester en activité jusqu'à une heure.

Le couloir des tornades

Les tornades surviennent surtout aux États-Unis, au Canada et en Australie. La plupart des tourbillons observés au Canada sont de faible intensité, soit F0 ou F1 sur l'échelle de Fujita. Aux États-Unis, la majorité des tornades se produisent dans le « couloir des tornades » (Tornado Alley), dans les États de l'Oklahoma, du Nebraska, du Kansas et du Missouri.




PLUS:rc