NOUVELLES

Les centres de jardinage fort occupés ces jours-ci à Québec

21/05/2013 11:30 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

Les centres de jardinage font de très bonnes affaires en ce début de saison. Les amoureux de la terre ne lésinent pas sur les moyens ces jours-ci pour enjoliver leurs parterres et plates-bandes en prévision de la saison estivale.

Marcel Lamontagne, gérant aux Jardins Hamel de Québec, fait savoir que les ventes sont très bonnes, surtout à l'occasion de la longue fin de semaine que l'on vient de connaître. « On vend beaucoup de ces plantes-là que l'on dit annuelles. C'est une bonne proportion des ventes, on va dire 30 %. Les gens sont prêts à tout acheter pour faire un beau terrain », dit-il.

M. Lamontagne ajoute qu'il doit embaucher une vingtaine d'employés supplémentaires à cette période de l'année.

Pour plusieurs amoureux de la terre, ce moment de l'année est propice pour planter des bulbes annuels et vivaces ou encore des légumes. D'ailleurs, des citoyens aménagent de plus en plus de jardins urbains à Québec.

C'est le cas de Claude Dumais, qui cultive ses légumes dans le quartier Limoilou. Pour lui, s'adonner à cette activité est un vrai plaisir. « C'est de mettre les mains dans la terre, c'est motivant. Tu sais, tu oublies, tu ne penses à rien », dit-il.

La popularité du jardinage ne se dément pas au pays. Selon Statistique Canada, les magasins de matériel et de fournitures pour le jardinage et l'entretien des pelouses canadiens ont enregistré des revenus d'exploitation de 1,8 milliard de dollars en 2010.

PLUS:rc