NOUVELLES

La FIA rappelle Pirelli à l'ordre

21/05/2013 01:14 EDT | Actualisé 20/07/2013 05:12 EDT

La FIA est intervenue dans le dossier des pneumatiques, en marge du Grand Prix de Monaco, à la suite de la décision de Pirelli d'offir une nouvelle gamme de pneus à Montréal.

La FIA a rappelé au pneumaticien italien que le règlement interdit toute modification aux pneus, sauf pour des raisons de sécurité. Donc, elle ne permet pas à Pirelli de modifier sa gamme de pneus afin de réduire le nombre d'arrêts aux puits.

C'est pourtant ce que voulait faire Pirelli, à compter du Grand Prix du Canada, à savoir revenir à la structure des pneus de 2012, mais en y jumelant la gomme de 2013. Afin de limiter le nombre d'arrêts aux puits, qui est à la base des critiques des pilotes et des patrons d'équipe, et d'éliminer ainsi le risque de délamination des pneus.

Alors que Fernando Alonso a dû faire 4 arrêts sur le circuit de Barcelone, dans les rues de Monte-Carlo, le problème ne se pose pas, car les pneus souffrent moins. Pirelli  prévoit que les équipes choisiront des stratégies d'un ou de deux arrêts. 

En 2012, Mark Webber (Red Bull) a remporté la course sur le rocher, en ne s'arrêtant qu'une fois. Seulement 5 pilotes ont fait deux arrêts au cours de l'épreuve de 78 tours.  

Mais le risque de délamination reste un problème que Pirelli veut éradiquer. Il y a eu quatre cas dans les deux dernières courses, alors qu'on a vu la bande de roulement des pneus s'arracher, après s'être décollée de la carcasse du pneu. Le pneu reste sûr, prétend Pirelli, puisque le pneu ne crève pas.

L'article 12.6.3 du livre des règlements techniques stipule que toute modification structurelle aux pneus en cours de saison doit faire l'objet d'un vote favorable à l'unanimitié des équipes. Or, dans le cas présent, Red Bull et Mercedes-Benz sont dans le camp des pro-changement, tandis que Ferrari et Lotus sont dans l'autre camp.

« Nous étudions en ce moment quels changements effectuer, afin qu'ils ne favorisent aucune des équipes, a simplement réagi une porte-parole de Pirelli. En espérant que cela limite le nombre des arrêts et élimine les délaminations, qui ne sont pas du plus bel effet. »

PLUS:rc