NOUVELLES

La FEMEN tunisienne Amina Tyler arrêtée

20/05/2013 01:55 EDT | Actualisé 19/07/2013 05:12 EDT

Amina Tyler, cette jeune Tunisienne de 19 ans qui avait fait scandale en publiant sur Facebook des photos d'elle seins nus, a été arrêtée dimanche pour avoir commis des « gestes provocateurs », a indiqué lundi le ministère de l'Intérieur.

Elle a été arrêtée à Kairouan après avoir peint le mot FEMEN sur un mur, près de la mosquée où devait se tenir un congrès du groupe salafiste Ansar Ashariaa, qui a finalement été annulé par la police, car considéré comme un « danger pour l'ordre public ». Amina Tyler, de son pseudonyme, se décrit comme un membre de FEMEN, ce groupe féministe ukrainien connu pour les manifestations que ses membres organisent les seins nus.

La jeune femme a également tenté d'accrocher une bannière à la mosquée avant d'être prise à partie par la population et arrêtée.

« La jeune fille a été placée en état d'arrestation hier [dimanche] à Kairouan, sur instruction du ministère public en raison de gestes provocateurs », a indiqué en conférence de presse le porte-parole du ministère, Mohamed Ali Aroui. Celui-ci a indiqué qu'Amina Tyler pourrait être accusée devant les tribunaux, sans préciser les accusations retenues contre elle.

À la fin février, Amina Tyler a provoqué la polémique en Tunisie après avoir publié une photo d'elle les seins dénudés. Sur sa poitrine, on pouvait lire l'inscription : « Mon corps m'appartient, il n'est l'honneur de personne ». Elle tenait par ce geste à dénoncer la détérioration des droits des femmes en Tunisie.

Ce geste lui avait valu d'être l'objet de menaces et d'être séquestrée par sa famille, ce qui avait entraîné une mobilisation en ligne en sa faveur, principalement menée par FEMEN. Fin avril, Amina Tyler s'était enfuie pour aller habiter chez des amis. Elle avait affirmé vouloir se faire entendre une dernière fois avant de quitter son pays pour la France, où elle avait l'intention d'étudier le journalisme.

PLUS:rc