NOUVELLES

Tirs de missiles de la Corée du Nord, une provocation selon Ban Ki-moon

19/05/2013 09:02 EDT | Actualisé 19/07/2013 05:12 EDT

Le secrétaire général des Nations unies hausse le ton et qualifie les tirs de missiles effectués samedi par la Corée du Nord deprovocations, alors qu'un autre tir est rapporté dimanche au large de sa côte est du pays.

Dans une entrevue accordée à l'agence russe Ria Novosti, Ban Ki-moon qui est originaire de la Corée du Sud, exhorte Pyongyang de revenir à la table des négociations sur le programme nucléaire.

« J'espère que la Corée du Nord s'abstiendra à l'avenir de commettre de tels actes. Ils doivent revenir prochainement à la table des négociations pour faire retomber la tension », a-t-il dit, appelant une nouvelle fois la Russie à peser de tout son poids pour faire entendre raison aux Nord-coréens.

Pyongyang a procédé samedi au tir de trois missiles à courte portée, qui ont terminé leur course dans ses eaux orientales selon le ministère de la Défense sud-coréen.

Un quatrième tir est survenu dimanche après-midi, selon des représentants de l'armée de la Corée du Sud. Ils ont toutefois refusé de préciser si la Corée du Nord avait lancé un missile ou encore un projectile d'artillerie.

Ces tirs ont lieu au moment où des efforts diplomatiques sont déployés pour apaiser les tensions entre Pyongyang et Séoul.

La Corée du Nord effectue régulièrement des tests pour ce genre de missiles. En mars, elle avait procédé au lancement de deux missiles de type KN-02 au large de sa côte orientale.

Des experts estiment que le pays tente d'améliorer la portée et l'exactitude de son arsenal.

Dans le collimateur des pays occidentaux, ce pays ne peut, en vertu des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, procéder à des tests de missiles balistiques.

PLUS:rc