NOUVELLES

L'OMS avertit que le coronavirus pourrait se transmettre de personne à personne

18/05/2013 07:19 EDT | Actualisé 19/07/2013 05:12 EDT
AP
This undated image released by the British Health Protection Agency shows an electron microscope image of a coronavirus, part of a family of viruses that cause ailments including the common cold and SARS, which was first identified last year in the Middle East. British officials say a mysterious virus related to SARS may have spread between humans, as they confirmed the 11th case worldwide of the new coronavirus in a patient who they say probably caught it from a family member. Officials at the World Health Organization said the new virus has probably already spread between humans in some instances. (AP Photo/Health Protection Agency)

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis une évaluation sans équivoque au sujet de l'épidémie de coronavirus en Arabie saoudite, avouant, pour la première fois, ses inquiétudes à l'effet que le virus pourrait se transmettre de personne à personne, du moins de façon limitée.

Le communiqué de l'organisation internationale suggère la mise en place d'enquêtes urgentes pour trouver la source du virus et déterminer la façon dont il infectait les gens. Il a également rappelé aux pays membres qu'ils avaient un devoir de rapidement rapporter à l'OMS chaque cas d'infection et toute l'information qui y est rattachée.

Cette nouvelle évaluation inquiétante de la situation est également ressortie d'une nouvelle analyse de risques publiée vendredi par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Le Centre a averti les hôpitaux en Europe d'être à l'affût des cas de coronavirus qui pourraient leur arriver par ambulance aérienne, indiquant que le nombre de tels cas pourrait augmenter puisque les gens dans les pays affectés pourraient craindre d'y être traités.

Les avertissements surviennent alors que des responsables de la santé de partout au monde se rassemblent à Genève pour l'Assemblée mondiale de la Santé, la réunion générale annuelle de l'OMS. La rencontre de huit jours commence lundi.

Même si d'autres nations n'ont pas encore pressé les leaders des pays où le virus a été détecté de faire preuve de plus de transparence, il est fort probable que les préoccupations à propos du virus et la façon obscure dont sont menées les enquêtes à ce sujet feront l'objet de discussions lors de la réunion.

Jusqu'à maintenant, l'OMS a été informée de 41 cas confirmés d'infection au coronavirus. De ce nombre, 20 personnes sont décédées. Le virus a été détecté en Arabie saoudite, en Jordanie, au Qatar, aux Émirats arabes unis, en Allemagne, au Royaume-Uni et en France. Cependant, toutes les infections répertoriées en Europe provenaient de pays de la péninsule arabe.