NOUVELLES

L'OMS prévient que le coronavirus pourrait se transmettre d'une personne à l'autre

18/05/2013 09:49 EDT | Actualisé 18/07/2013 05:12 EDT

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis une évaluation sans équivoque au sujet de l'épidémie de coronavirus en Arabie saoudite, avouant, pour la première fois, ses inquiétudes par rapport au virus qui pourrait se transmettre de personne à personne, du moins de façon limitée.

Le communiqué de l'organisation internationale suggère la mise en place d'enquêtes urgentes pour trouver la source du virus et déterminer la façon dont il infectait les gens. Il a également rappelé aux pays membres qu'ils avaient un devoir de rapidement rapporter à l'OMS chaque cas d'infection et toute l'information qui y est rattachée.

Cette nouvelle évaluation inquiétante de la situation est également ressortie d'une nouvelle analyse de risques publiée vendredi par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Le Centre a averti les hôpitaux en Europe d'être à l'affût des cas de coronavirus qui pourraient leur arriver par ambulance aérienne, indiquant que le nombre de tels cas pourrait augmenter puisque les gens dans les pays affectés pourraient craindre d'y être traités.

Les avertissements surviennent alors que des responsables de la santé de partout au monde se rassemblent à Genève pour l'Assemblée mondiale de la Santé, la réunion générale annuelle de l'OMS. La rencontre de huit jours commence lundi.

Même si d'autres nations n'ont pas encore pressé les leaders des pays où le virus a été détecté de faire preuve de plus de transparence, il est fort probable que les préoccupations à propos du virus et la façon obscure dont sont menées les enquêtes à ce sujet feront l'objet de discussions lors de la réunion.

Jusqu'à maintenant, l'OMS a été informée de 41 cas confirmés d'infection au coronavirus. De ce nombre, 20 personnes sont décédées. Le virus a été détecté en Arabie saoudite, en Jordanie, au Qatar, aux Émirats arabes unis, en Allemagne, au Royaume-Uni et en France. Cependant, toutes les infections répertoriées en Europe provenaient de pays de la péninsule arabe.

PLUS:rc