NOUVELLES

Tagliani dans le top 15 avant l'orage

17/05/2013 05:05 EDT | Actualisé 16/07/2013 05:12 EDT

La pluie a interrompu la septième journée d'essais des 500 milles d'Indianapolis, vendredi. Alexandre Tagliani a eu le temps de tourner à la vitesse de 226 mph.

Un texte de Philippe Crépeau

Le pilote québécois a atteint la vitesse de 362,899 km/h, soit 226,812 mph, en ce vendredi appelé « Fast Friday », car les équipes travaillent sur les voitures en configuration de qualification. Les pilotes ont droit à un surplus en turbocompression de 130 à 140 kPa, ce qui leur donne un surplus de puissance d'environ 40 chevaux, pour la séance d'essais du vendredi, pour les deux jours de qualification (Pole Day et Bump Day). D'où les vitesses beaucoup plus élevées que lors des jours précédents.

Tagliani (Bryan Herta Austosport) est allé chercher 2 km/h, soit 1,3 mph, entre son 31e et son 36e tour. Ce qui lui a donné le 15e rang du classement provisoire. Un violent orage a assombri le circuit peu après, les organisateurs ont dû faire évacuer les estrades, et la pluie a commencé à tomber à 15 h 15 HAE, obligeant les équipes à bâcher les voitures. Le reste de la journée de travail a été annulé à 15 h 42 HAE. 

« On a fait de bons changements sur la voiture. C'est beaucoup mieux, a constaté Alexandre Tagliani à Radio-Canada Sports, vendredi. C'est clair que les voitures Honda ne sont pas aussi compétitives que les voitures Chevrolet.

« Il nous manque de la puissance. Pour la qualification, à moins d'un miracle, à moins que Honda tire un lapin de son chapeau, je ne pense pas qu'on puisse se battre avec Chevrolet.

« Sans aspiration, on fait 226 mph, c'est mieux que l'an dernier, on avait fait 224 mph, mais je suis le 3e pilote Honda après Takuma Sato (AJ Foyt) et Dario Franchitti (Ganassi).

« Je ne pense pas pouvoir aller les chercher, car on a "trimé" (ndlr : enlever de l'appui) la voiture au maximum, on ne peut pas la trimer plus. L'auto est bonne, mais je ne sais pas comment on pourrait aller chercher des mph en plus. »

Le pilote le plus rapide du jour a été EJ Viso (Andretti Autosport) dans sa voiture à moteur Chevrolet, à la vitesse de 367,2590 km/h, soit 229,537 mph, à son 7e passage. On attend toujours celui qui réussira à atteindre le plateau des 230 mph.

La dernière fois qu'un pilote a franchi le cap des 230 mph, c'était en... 2003. L'Australien Scott Dixon avait atteint la vitesse de 373,177 km/h, soit 233,236 mph, dans sa voiture de l'équipe Ganassi.

On retrouve 8 voitures à moteur Chevrolet en haut du classement du jour. Le premier pilote de la famille Honda est Dario Franchitti (Ganassi) qui a fait le 9e chrono, à la vitesse de 363,328 km/h, soit 227,080 mph.

La séance de qualification aura lieu samedi entre midi et 18 h 00 HAE, avec entre 16 h 30 et 18 h 00, la séance « Fast Nine » réservée aux 9 pilotes les plus rapides, qui se disputeront la pole position et les positions sur les trois premières lignes de la grille de départ dans une confrontation de 90 minutes. 

PLUS:rc