NOUVELLES

Pierre-Olivier Laliberté porte sa cause en appel

17/05/2013 11:28 EDT | Actualisé 17/07/2013 05:12 EDT

Pierre Olivier Laliberté, qui a été condamné à la prison à vie le 23 avril dernier, fait appel des deux verdicts de culpabilité prononcés contre lui. L'homme de 25 ans a été reconnu coupable du meurtre prémédité de Michaël Cadieux et de tentative de meurtre sur la conjointe de ce dernier, Barbara Fortin St-Pierre. 

Son avocat, Me Alain Dumas,  réclame l'acquittement de son client ou un nouveau procès. Il invoque plusieurs points de droit auprès de la Cour d'appel.

« Le principal, c'est sur le fait que lors du procès, le juge n'a pas permis qu'on mette en preuve les déclarations de Barbara Fortin-Saint-Pierre. À l'arrivée des ambulanciers dans la chambre, elle leur a déclaré qu'elle avait été attaquée par un inconnu », rappelle Me Dumas. Plus tard, la jeune femme a dit la même chose aux médecins à l'hôpital. Or, selon l'avocat, elle aurait dû reconnaître Pierre-Olivier Laliberté, qui était un camarade de classe.

« Je pense que si le jury avait connu l'existence de cette preuve, il y a une probabilité que le verdict ait été différent », soutient Me Dumas.

À la sortie du tribunal après le prononcé du verdict par le jury, l'avocat avait déjà annoncé son intention de faire appel.

Poignardé à mort

Michaël Cadieux et Barbara Fortin Saint-Pierre ont été poignardés dans la nuit du 11 au 12 juin 2011 dans leur appartement de la rue de l'Aqueduc dans le quartier Saint-Sauveur, à Québec. Michaël Cadieux, 20 ans, est mort après avoir reçu 13 coups de couteau, tandis que sa copine a survécu à d'importantes blessures.

Pierre-Olivier Laliberté avait été arrêté quatre mois après le drame. C'est un échantillon de son ADN qui a permis de le lier au crime.

PLUS:rc