NOUVELLES

Enfouissement des lignes dans Limoilou : Hydro-Québec s'entend avec les citoyens

17/05/2013 04:33 EDT | Actualisé 16/07/2013 05:12 EDT

Hydro-Québec présentera au début du mois de juin le nouveau tracé dans le dossier de l'enfouissement des lignes à haute tension dans le quartier Limoilou. Selon les informations obtenues par Radio-Canada, une dernière rencontre, qui s'est tenue jeudi entre la société d'État, la Ville de Québec et un groupe de citoyens, a permis de trouver un tracé satisfaisant pour tous.

La solution sera présentée le 6 juin lors d'une conférence de presse à l'hôtel de ville. Les citoyens de Limoilou seront par la suite invités à participer à une consultation publique, 12 jours plus tard, au Centre communautaire Monseigneur Marcoux.

Hydro-Québec devait procéder il y a deux ans à l'enfouissement de deux lignes à haute tension de 230 kilovolts sous les rues de Limoilou. Le projet a semé l'inquiétude chez les citoyens, qui craignaient la proximité des champs électromagnétiques et des risques pour leur santé. Les lignes devaient être enfouies à quelques mètres de résidences. Environ 1300 foyers se trouvaient dans la zone.

Devant leurs inquiétudes, Hydro-Québec a été forcée de reprendre le processus du début. La société d'État a créé une table d'information et d'échange sur laquelle siègent des représentants de la Ville et des citoyens.

Selon Radio-Canada, neuf scénarios ont été soumis au groupe. Les citoyens demandaient que l'enfouissement des fils se fasse le plus loin possible des résidences. L'option retenue devrait faire consensus.

« On a convenu de ne pas dévoiler le tracé final pour ne pas alimenter l'inquiétude », a expliqué Pascale Boudreault, la citoyenne qui a sonné l'alarme il y a deux ans. Elle sera présente lors de la conférence de presse le mois prochain et va recommander aux résidents d'accepter le nouveau tracé.

Hydro-Québec et la Ville de Québec refusent de commenter publiquement le dossier avant le 6 juin.

Si tout se déroule comme prévu, la mise en service de la ligne souterraine devrait se faire en octobre 2015.

PLUS:rc