NOUVELLES

Comme dans un film

17/05/2013 08:53 EDT | Actualisé 17/07/2013 05:12 EDT

S'ils sont à la recherche d'un bon scénario, les producteurs d'Hollywood peuvent s'inspirer de ce qui s'est passé à quelques kilomètres d'eux jeudi soir au Staples Center.

Au terme d'une fin de match improbable, les Kings ont vaincu les Sharks de San José 4-3. Ils mènent la série 2-0.

Les Sharks semblaient pourtant se diriger vers une victoire qui aurait ramené la parité dans la série. Avec moins de trois minutes à écouler en troisième période, ils détenaient une priorité d'un but (3-2).

L'histoire d'une soirée a basculé en deux intervalles de 22 secondes.

La débâcle s'est amorcée lorsque les Sharks ont écopé de deux pénalités. Les infractions de Brad Stuart puis Marc-Edouard Vlasic, 22 secondes plus tard, ont semé le doute dans le camp des requins.

Avec un avantage numérique de deux hommes, le capitaine Dustin Brown a créé l'égalité 3-3. Son coéquipier Trevor Lewis l'a imité 22 secondes plus tard. Son premier but des séries a galvanisé la foule jusqu'au dernier coup de sifflet.

Avant d'être à l'origine de l'effondrement des Sharks, Vlasic et Stuart ont contribué à l'ascension de ceux-ci. Les deux défenseurs ont inscrit les deuxièmes et troisièmes buts des visiteurs. L'ancien attaquant du Canadien Scott Gomez (2 passes) a contribué à ces deux réussites.

Patrick Marleau a marqué son cinquième but des séries éliminatoires pour faire 2-1 en deuxième période.

Jeff Carter et Drew Doughty ont auparavant donné une avance de deux buts aux champions de la Coupe Stanley.

Les Kings ont six victoires de suite au compteur. Ils ont remporté leurs 12 derniers matchs à Los Angeles. Les deux équipes ont rendez-vous samedi à San José pour le troisième match de la série.

PLUS:rc