NOUVELLES

Nouvelle mouture pour les Chemins invisibles

16/05/2013 04:42 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

Les Chemins invisibles du Cirque du Soleil reviennent pour une cinquième année avec un tout nouveau chapitre intitulé Le Hangar des oubliés, mis en scène par Martin Genest.

Dans cette cinquième production des Chemins invisibles, un vieux douanier revivra des moments de sa vie lors d'une nuit d'anniversaire orchestrée par ses employés.

En tout, 35 artistes provenant du Canada, de l'Italie, de l'Ukraine, de la Russie et des États-Unis seront réunis pour offrir la performance d'une cinquantaine de minutes.

Les Chemins invisibles étaient auparavant présentés sous les bretelles de l'autoroute Dufferin-Montmorency. Le Hangar des oubliés sera présenté tout l'été à l'Agora du Vieux-Port de Québec, un nouveau lieu inspirant pour le metteur en scène.

Sans être historique ni didactique, le spectacle évoquera la ville de Québec et les personnes qui ont marqué l'histoire à leur façon. « J'avais envie de m'inspirer du site et de fouiller ce qui s'est passé là avant. Puisque je viens du monde du théâtre aussi, j'ai envie d'une dramaturgie. Cette fois-ci, on parle plus d'une trame narrative parce qu'on ne parle pas nécessairement d'une histoire, mais d'un personnage qui évolue à travers des tableaux », fait savoir Martin Genest.

L'Agora sera modifiée pour l'occasion. Les bancs ont été enlevés pour davantage de liberté, fait valoir Richard Dagenais, directeur de création. « Ça nous permet que les gens soient surpris et ça nous permet de faire un spectacle presque à 360 degrés. Il va y avoir des clins d'oeil, des effets visuels, des choses qui vont se passer autour d'eux », dit-il.

Les représentations auront lieu du 23 juin au 1er septembre, du mardi au samedi, à compter de 21 h 30 en juin et juillet et 20 h 45 en août et septembre.

Les horaires ont été réaménagés pour que les spectateurs puissent également assister au Moulin à images le même soir.

PLUS:rc