NOUVELLES

Mai : un des pires mois en circulation

16/05/2013 11:06 EDT | Actualisé 16/07/2013 05:12 EDT

Depuis quelques semaines, plusieurs automobilistes remarquent que les bouchons de circulation sont plus longs dans le Grand Montréal. Le temps pour faire le même trajet à l'heure habituelle s'est allongé. Pour plusieurs, le temps de transport en voiture a tout simplement doublé.

Un texte d'Anne-Louise Despatie

Toutes les approches pour le pont Jacques-Cartier étaient bloquées à 8 h ce matin. Une situation qui se répète depuis le début de mai.

Rien de scientifique, mais la longue expérience d'Yves Desautels, comme chroniqueur de circulation à Montréal, lui dit que mai est un des pires mois de l'année. « C'est la reprise des gros chantiers et très peu de gens sont en vacances en ce moment de l'année. A cela, s'ajoutent les gens qui reprennent leur voiture après l'avoir rangée pour l'hiver » constate Yves Desautels. 

Mai rivalise avec septembre et octobre où toutes les activités reprennent. « En hiver, il y a les inconvénients ponctuels les jours de tempête, mais en mai, les bouchons sont chose du quotidien », affirme Yves Desautels qui échange beaucoup avec des automobilistes exaspérés.

Les automobilistes devront s'armer de patience jusqu'à la fin juin, avec la fin des classes, quand les familles commenceront à partir en vacances.

Seule voie d'accès libre au pont Jacques-Cartier: celle qui est réservée au covoiturage. Les policiers surveillent les automobilistes délinquants de près.

Vivez l'heure de pointe avec nous, à compter de 15 h, en compagnie d'Yves Desautels et Anne-Louise Despatie @annlilou.

Pourquoi les transports en commun et le covoiturage ne sont pas une alternative pour vous?

PLUS:rc