NOUVELLES

Le ministre de la Justice du Manitoba veut criminaliser les Hells Angels

16/05/2013 03:53 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

Le ministre de la Justice du Manitoba veut que le groupe de motards Hells Angels soit inscrit sur la liste des organisations criminelles de la province. Andrew Swan a confirmé, jeudi, qu'une demande à cet effet avait été envoyée.

L'article 68.2(2) de la Loi sur la preuve au Manitoba stipule que « le lieutenant-gouverneur de la province peut faire inscrire le nom d'une entité sur la liste des organisations criminelles s'il est convaincu, sur la recommandation du ministre, qu'il existe des motifs raisonnables » de le faire.

Si la demande du ministre est acceptée, les procureurs n'auront plus à prouver en cour que les Hells Angels sont un groupe criminel dans le cadre d'une poursuite. Andrew Swan dit que plusieurs mois pourraient s'écouler avant qu'une décision soit rendue.

Encore bien présent

Le groupe de motards Hells Angels est encore bien présent dans l'ouest du pays. Ils sont d'ailleurs plus nombreux en Saskatchewan où ils sont déjà propriétaires de plusieurs entreprises dans la province. L'organisation prévoit maintenant se lancer dans le commerce des bars de danseuses qui vont faire leur apparition dans quelques mois.

L'été dernier, 250 Hells Angels et plusieurs centaines de leurs sympathisants de partout au Canada se sont donné rendez-vous, à Saskatoon, pour leur grand rassemblement annuel du Canada Run.

PLUS:rc