NOUVELLES

Le Louis-Jolliet échoue à la pointe de l'île d'Orléans

16/05/2013 04:15 EDT | Actualisé 16/07/2013 05:12 EDT
Radio-Canada

Le navire de croisière Louis-Jolliet qui transportait 57 passagers a échoué à la pointe ouest de l'Île d'Orléans, près de Sainte-Pétronille, un peu avant 15 h, jeudi. Dans un communiqué, Croisières AML précise qu'il n'y a aucun blessé et que tous les passagers sont de retour sur la terre ferme.

La Garde côtière canadienne confirme qu'il n'y a pas d'eau qui rentre à l'intérieur et que le bateau ne laisse échapper aucune matière polluante. La compagnie propriétaire du bateau doit fournir à l'organisme fédéral la manière qu'elle utilisera pour sortir le navire de 51 mètres de cette position. « Soit par façon par une station de remorqueurs soit en attendant la faveur de la marée haute », mentionne Nathalie Letendre, porte-parole de la Garde-côtière canadienne.

Il semble que la compagnie Croisières AML optera pour cette solution. « La première étape sera d'attendre que la marée soit remontée un peu, parce que là il est vraiment bien assis sur le fond marin, donc une fois que la marée sera remontée quelque peu on pourra le remorquer jusqu'au quai », affirme Alexandre Morin-Bernard, porte-parole de Croisières AML. La marée sera haute à 23 h 45 jeudi soir, elle attendrAa4,1 mètres..

Le bateau de croisière était parti du quai Chouinard tout près du lieu d'accostage des bateaux de la traverse Québec-Lévis. Il se rendait près des chutes Montmorency. L'embarcation aurait touché le fond du fleuve à marée basse pour s'échouer près de l'île d'Orléans. La direction des communications du Groupe AML, propriétaire du Louis-Jolliet, ne connaît pas la cause exacte de l'incident. Le bateau a subi des dommages à la coque.