VIDEO

Il y a 40 ans, <em>La grande bouffe</em> scandalisait Cannes

16/05/2013 02:27 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

« Nous tendions un miroir aux gens, et ils n'ont pas aimé se voir dedans. C'est révélateur d'une grande connerie », a déclaré l'acteur Philippe Noiret après que le film La grande bouffe ait été sifflé et hué à Cannes en 1973.

Le film franco-italien de Marco Ferreri avait alors médusé le public et le jury du festival, qui avaient jugé le film obscène et de mauvais goût.

Marcello Mastroianni, Michel Piccoli, Ugo Tognazzi et Philippe Noiret y jouent quatre amis bourgeois qui se retrouvent dans une villa pour un immense banquet avec l'intention de se suicider en mangeant jusqu'à la mort. Le film, dont les scènes mettant en avant sexe, scatologie et nourriture ont choqué, se veut une critique de la société de consommation.

Regardez une entrevue avec le réalisateur Marco Ferreri :

Le film concourait pour la Palme d'or. Il était tout de même reparti avec prix de la Fédération internationale des critiques de la presse cinématographique. Porté par la controverse, il a connu un grand succès public après le festival.

Quarante ans après le scandale, La grande bouffe sera de nouveau projeté à Cannes, dans la section Cannes Classics. Thierry Frémaux, le délégué général du festival, ne s'attend pas au même type de réaction du public cette année. « Je crois que la société est beaucoup plus ouverte qu'il y a 40 ans, et c'est plus acceptable de parler de sexualité, dit-il. Les réalisateurs ont la liberté de faire ce qu'ils veulent. Mais cette liberté a certaines limites. Nous verrons. »

Voyez un extrait du film :

PLUS:rcvideo