VIDEO

Est-il facile d'acheter des aliments québécois selon vous ? 

16/05/2013 05:06 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

À l'épicerie, un constat s'impose : pour acheter des produits québécois, il faut y mettre le temps. Car en matière d'étiquetage, on est loin de la conformité. Si bien qu'il faut souvent retourner le produit dans tous les sens pour en découvrir l'origine.

Un texte de Pascal Poinlane

Les entreprises choisissent l'emplacement, les clients cherchent

Les certifications Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec sont accordées sur une base volontaire. Les entreprises qui le souhaitent doivent devenir membre de la filière agroalimentaire québécoise pour une somme modique, et ensuite décider de l'endroit où elles placent le logo sur le produit certifié. Marie Beaudry, la directrice générale de la filière agroalimentaire québécoise, défend l'approche volontaire.

Fait au Québec, made in Canada

Certaines entreprises ont des produits certifiés Aliments du Québec, mais évitent de placer le logo. C'est généralement parce que ce logo n'est pas gage de succès commercial ailleurs au pays ou dans le monde. Il faudrait donc deux types d'emballage, ce qui augmenterait les coûts.

Des certifications multiples

D'autres entreprises ont aussi le choix entre plusieurs logos. Même si le produit pourrait avoir l'étiquette « Aliments du Québec », l'entreprise préfère parfois une autre certification.

Pour voir le reportage de Pascal Poinlane sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Est-il facile d'acheter des aliments du Québec, selon vous?

PLUS:rcvideo