NOUVELLES

Casino à Toronto : Rob Ford perd patience

16/05/2013 04:01 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

Rob Ford veut bien d'un casino dans sa ville, mais pas à n'importe quel prix.

Le maire a tiré à boulets rouges sur le gouvernement provincial jeudi, l'accusant d'être incapable de prendre une décision quant au montant total de redevances que toucherait la Ville Reine si elle acceptait qu'un casino y soit construit.

Rob Ford avait déjà clairement indiqué que si sa ville ne touchait pas au moins 100 millions de dollars annuellement en redevances, il n'était pas question qu'une maison de jeux y voie le jour.

« Ce n'est pas vrai que seule la province fera de l'argent avec un casino à Toronto », a tonné Rob Ford.

Le maire dit vouloir obtenir des réponses claires de la province, sans quoi il votera contre la construction d'un casino à Toronto.

Rob Ford a également annoncé que la réunion extraordinaire sur la question du casino, prévue mardi prochain, avait été annulée. La question sera abordée lors de la prochaine séance régulière du conseil, le 11 juin.

Réactions de Queen's Park

Le gouvernement Wynne n'a pas mis de temps à réagir à la sortie de Rob Ford. Dans un courriel, l'attachée de presse du ministre des Finances Charles Sousa, Susie Health, a répondu que Toronto « doit prendre une décision en fonction de toutes les caractéristiques qui accompagnent un casino ».

Le bureau du ministre des Finances dit « apprécier » les commentaires du maire, mais indique du même coup que la province dévoilera uniquement sa formule de partage des redevances que lorsqu'elle sera terminée.

« Nous rendrons public notre calcul des redevances lorsque celui sera adéquat pour toutes les villes », rétorque le bureau du ministre des Finances.

PLUS:rc