NOUVELLES

Percée historique du Parti vert en C.-B.

15/05/2013 01:48 EDT | Actualisé 14/07/2013 05:12 EDT

Le Parti vert de la Colombie-Britannique a réussi à faire élire son tout premier député dans la circonscription Oak Bay-Gordon Head sur l'île de Vancouver.

Andrew Weaver, climatologue de renommée mondiale à l'Université de Victoria, a battu la ministre de la Réconciliation et des Relations avec les Autochtones, Ida Chong, élue dans cette circonscription depuis 1996.

Faisant allusion à la crainte de certains électeurs verts de permettre à la libérale de l'emporter en siphonnant des votes au NPD, Andrew Weaver a triomphé : « Nous n'avons pas divisé le vote, nous sommes le vote! »

Le seul député vert de Colombie-Britannique a remercié ses partisans, et rappelé que sa victoire provinciale n'aurait pu être possible sans celle, en 2011, de la chef fédérale Elizabeth May dans une circonscription de l'île de Vancouver.

De nombreux dossiers

Le Parti vert, mené par Jane Sterk, a fait campagne sur des questions environnementales, dont interdire la coupe de forêts anciennes, empêcher les projets de pipelines Northern Gateway et Kinder Morgan, ainsi qu'obliger les entreprises minières à prendre en compte les droits des Premières Nations.

Néanmoins, le parti a également parlé du besoin de remettre de l'ordre dans la société des traversiers BC Ferries, d'augmenter le nombre de places en garderies et de réduire les pouvoirs du bureau du premier ministre .

Mme Sterk, qui briguait le siège de la circonscription Victoria Beaconhill et qui est la chef des verts en Colombie-Britannique depuis 2007, n'a pas réussi à devenir députée.

Son parti avait obtenu 8 % du vote populaire aux élections de 2009, sans toutefois faire élire de députés à l'Assemblée législative.

PLUS:rc