NOUVELLES

Le marché immobilier est en baisse au pays

15/05/2013 11:16 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

Les ventes résidentielles, non corrigées des variations saisonnières, ont diminué de 3,1 % en avril 2013 par rapport à la même période l'an dernier au Canada, alors que le prix moyen des maisons vendues subissait une hausse de 1,3 %, pour se retrouver à 380 588 $, selon les statistiques publiées mercredi par l'Association canadienne de l'immeuble (ACI).

Les transactions ont chuté d'une année à l'autre dans environ 60 % des marchés. Celles-ci ont toutefois été très légèrement supérieures à celles de mars dans plus de la moitié des marchés, notamment dans le Grand Toronto, à Winnipeg, Calgary et Victoria, pour un gain moyen de 0,6 % des ventes.

« Depuis l'entrée en vigueur des modifications apportées aux règlements hypothécaires en 2012, les ventes réalisées à l'échelle nationale sont de 9 % à 10 % inférieures aux résultats publiés au cours des six premiers mois de 2012. Par contre, elles sont demeurées incroyablement stables. En avril, le marché était au même point qu'il était au mois d'août, et les variations d'un mois à l'autre depuis cette date se sont maintenues à plus ou moins 2 % près », indique l'ACI dans un communiqué.

Par ailleurs, le nombre de maisons nouvellement inscrites a chuté de 0,9 % de mars à avril. Une diminution est notée dans environ la moitié de tous les marchés, notamment à Montréal et dans la plupart des régions rurales du Québec, de même qu'à Ottawa et dans le Grand Vancouver.

PLUS:rc