NOUVELLES

Fin des services au centre de traitement Le Benoît XV

15/05/2013 07:07 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

À Québec, le centre de traitement Le Benoît XV, qui dessert une centaine de personnes souffrant de troubles psychotiques, fermera prochainement ses portes.

L'Institut universitaire en santé mentale, anciennement l'hôpital Robert-Giffard, qui gère le centre Le Benoît XV, revoit sa façon d'offrir ses services externes. 

Le porte-parole de l'Institut, François Giroux, parle de transformation des services offerts au centre de traitement, même si ce dernier devra fermer ses portes d'ici la fin juin. Plusieurs usagers devront donc recevoir leurs soins au Centre de santé et services sociaux (CSSS). « 70 % des gens seront suivis dans les CSSS », affirme M. Giroux.

Des intervenants du domaine de la santé mentale, qui oeuvrent auprès des patients, craignent maintenant une centralisation des services et la fermeture de deux autres centres gérés par l'Institut, soit le centre de traitement Faubourg Saint-Jean et la Clinique Notre-Dame-des-Victoires.

« Quand on parle de la Clinique Notre-Dame-des-Victoires, c'est comme la Cadillac, un peu tout le monde aimerait que son fils ou sa fille soit traité là », affirme Jean-Pierre Langevin, bénévole à La Boussole, un centre qui vient en aide aux proches de personnes atteintes de maladie mentale.

L'Institut universitaire en santé mentale souligne que les décisions concernant ces deux autres centres ne sont pas prises.

PLUS:rc