NOUVELLES

Visite attendue de Pauline Marois à Sept-Îles mardi

13/05/2013 04:42 EDT | Actualisé 12/07/2013 05:12 EDT

Les attentes des élus et du milieu des affaires de Sept-Iles sont nombreuses à la veille du passage de la première ministre Pauline Marois.

Les dossiers de l'agrandissement de la résidence pour personnes âgées Gustave-Gauvreau, de l'urgence de l'hôpital et de la prison de Sept-Îles, qui ont été mis sur la glace à quelques reprises, sont sur toutes les lèvres.

Le maire Serge Lévesque a exprimé le souhait de voir le dossier de l'agrandissement du centre hospitalier de Sept-Îles et du complexe aquatique se concrétiser : « L'agrandissement de l'hôpital de Sept-Îles, qui n'est pas un projet municipal en soit, mais c'est un projet auquel on tient », a-t-il ajouté.

Développer les infrastructures du Nord québécois

Les besoins des communautés touchées par le développement nordique demeurent criants, en termes d'infrastructures, de routes et de logements.

La première ministre devrait également confirmer certains détails au sujet de la mise sur pied du Secrétariat au développement nordique qui sera localisé à Sept-Îles, Baie-Comeau et Chibougamau.

Le président de Développement économique Sept-Îles, Luc Dion, félicite la démarche de Pauline Marois de venir sur la Côte-Nord.

« Je trouve que c'est important le geste de Mme Marois de venir sur la Côte-Nord. Ça lance un signal que tout comme l'Abitibi, dans le développement nordique, la Côte-Nord est un jalon important », a-t-il sougliné.

Pour le moment, le gouvernement Marois s'est fait avare de commentaires et de détails sur les 868 millions de dollars annoncés sur cinq ans pour le développement des infrastructures du Nord québécois.

PLUS:rc