NOUVELLES

La CAQ présente son régime minceur pour Montréal

13/05/2013 10:58 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

La Coalition avenir Québec (CAQ) propose un nouveau modèle de gouvernance pour la Ville de Montréal, qui comprendrait moins d'arrondissements et réduirait de près de la moitié le nombre de conseillers municipaux.

C'est ce qu'a annoncé lundi le chef de la CAQ, François Legault, lors d'une conférence de presse à la permanence du parti, à Montréal.

Accompagné du porte-parole de la CAQ pour la métropole, Stéphane Le Bouyonnec, et de la présidente du parti, Dominique Anglade, François Legault a présenté les grandes lignes de cette réforme de l'appareil municipal, qui s'articule principalement autour d'une importante cure d'amaigrissement.

Moins de conseillers , moins d'arrondissements

Dans la nouvelle structure proposée par la CAQ, le conseil municipal de Montréal, qui compte actuellement un maire et 103 conseillers, passerait à un maire et 60 conseillers.

Une proportion de représentants tout à fait raisonnable, selon la CAQ, qui cite en exemple de grandes villes telles Boston, New York et Toronto, où on compte seulement 40 conseillers.

La majorité, pour ne pas dire toutes ces villes, comptent la moitié des élus de Montréal, souligne Stéphane Le Bouyonnec, porte-parole de la CAQ pour la métropole.

Dans un deuxième temps, François Legault et son équipe proposent de réduire à 12 le nombre d'arrondissements à Montréal, qui en compte actuellement 19.

Une façon de simplifier la gouvernance de la ville et d'économiser des sommes importantes par le fait même.

Dans un communiqué publié sur le site Internet de la CAQ, le parti invite tous les partis représentés à l'Assemblée nationale « à travailler ensemble et adopter sans délai des changements majeurs qui permettront à la Ville de Montréal de prendre un nouveau départ à la suite des élections municipales prévues pour novembre prochain ».

PLUS:rc