NOUVELLES

Arctique : les Autochtones veulent un moratoire sur le développement énergétique

13/05/2013 05:35 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

Un nombre croissant d'Autochtones habitant la région de l'Arctique réclament un moratoire sur le développement énergétique du Nord.

Des groupes issus de tous les pays de l'Arctique ont signé une déclaration qui demande la fin du forage en mer, et la suspension de tout projet énergétique dans la région qui n'aurait pas été approuvé par les Autochtones.

Le document a été présenté à Kiruna, en Suède, deux jours avant une réunion du Conseil de l'Arctique, une organisation composée de huit nations circumpolaires dont le Canada assurera la présidence à compter de mercredi.

Cette déclaration est rendue publique à la suite d'une sortie de la ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord, Leona Aglukkaq. Celle qui tiendra les rênes du Conseil de l'Arctique - elle-même une Inuite du Nunavut - déclarait récemment aux journalistes que les populations nordiques appuient son ordre du jour, favorable à l'industrie.

Le document est signé par des regroupements autochtones d'envergure en provenance de la Russie, des États-Unis et du Canada, ainsi que par des leaders autochtones scandinaves.

Certains groupes de premier plan, comme la Conférence circumpolaire inuite, n'ont toutefois pas signé la déclaration.

La Presse Canadienne

PLUS:rc