NOUVELLES

La LNH poursuivie

12/05/2013 09:02 EDT | Actualisé 12/07/2013 05:12 EDT

La famille de l'ancien hockeyeur Derek Boogaard, décédé en 2011, intente une poursuite contre la Ligue nationale de hockey pour homicide délictuel, a révélé le New York Times dimanche.

La poursuite soutient que la LNH est responsable des traumatismes physiques et des dommages causés au cerveau de Boogaard, qui a occupé un rôle de bagarreur durant six ans dans la LNH. La poursuite blâme aussi la ligue pour la dépendance du joueur aux médicaments antidouleur pendant les deux dernières années de sa vie.

Boogaard a succombé à une surdose d'alcool et de médicaments antidouleur obtenus par ordonnance. Il était alors âgé de 28 ans. Des spécialistes ont ensuite conclu que l'homme fort souffrait d'une encéphalopathie traumatique chronique causée par des coups répétitifs à la tête.

La LNH et le père de Boogard ont refusé de commenter le dossier.

Selon le quotidien new-yorkais, la poursuite, qui contient 55 pages d'accusations détaillées, ne réclame pas de dommages spécifiques pour la famille immédiate de Boogaard. Elle demande cependant qu'un jury fixe « un montant excédant la somme minimale établie par la loi » pour chacun des huit chefs d'accusations.

La famille de Derek Boogaard avait également déposé une poursuite contre l'Association des joueurs de la LNH au mois de septembre, mais cette poursuite a été rejetée par un juge qui a affirmé que la famille avait attendu trop longtemps avant d'agir.

Dans ce cas, la famille a déclaré que le syndicat avait exprimé un intérêt afin de l'aider à intenter un procès contre la LNH, mais qu'il avait raté la date limite pour déposer un grief.

PLUS:rc