NOUVELLES

Nos bras meurtris...

11/05/2013 01:40 EDT | Actualisé 10/07/2013 05:12 EDT

C'est le jour des bilans pour les joueurs du Canadien de Montréal samedi, à Brossard, et les blessures, sues ou cachées, subies pendant cette saison écourtée, sont au menu des discussions.

Même si le Canadien avait remporté sa série contre les Sénateurs d'Ottawa, Carey Price n'aurait pas pu être à son poste au deuxième tour des séries éliminatoires. Le gardien du Canadien souffre d'une entorse au ligament collatéral tibial (MCL) du genou gauche. Sa convalescence aurait duré de quatre à six semaines.

Lars Eller a affirmé qu'il ne ressent pas de symptômes de commotion, mais que les tests montrent qu'il n'est pas guéri. Il pense qu'il était près de revenir au jeu. Il a profité de l'occasion pour spécifier qu'il s'était seulement cassé le nez dans sa chute après la mise en échec d'Eric Gryba. Il n'a pas d'autres fractures au visage.

Il a toutefois tenu à défendre son coéquipier Raphael Diaz, qui lui avait servi une passe juste avant que Gryba ne le frappe : « Ce n'est pas sa faute. Les gens ne comprennent pas à quel point le jeu est rapide. »

Ryan White s'est perforé un poumon en deuxième période du troisième match de la série, à la suite d'une collision accidentelle avec Travis Moen. Il s'est malgré tout battu pendant la troisième période du même match. White pense qu'il en aurait eu pour environ une semaine avant de revenir au jeu.

Brandon Prust, blessé aux côtes, passera en plus une IRM afin d'évaluer la sévérité de sa blessure à l'épaule dimanche.

Francis Bouillon a fini l'année avec un doigt cassé. Il s'est blessé en se battant avec Steve Ott, des Sabres de Buffalo, le 11 avril dernier.

Plus de détails à venir.

PLUS:rc