DIVERTISSEMENT
07/05/2013 04:42 EDT | Actualisé 07/05/2013 04:45 EDT

Radio-Canada annonce la fin de l'émission Bande à part (TWITTER)

courtoisie

Le site Espace.mu deviendra le seul diffuseur de musique émergente sous l’enseigne de Radio-Canada. Marie-Philippe Bouchard, directrice générale par intérim d’Espace musique et d’Espace.mu a annoncé, mardi, la fermeture du portail bandeapart.fm et la fin de toutes les émissions produites par son équipe à l’antenne de la Première Chaîne et d’Espace musique, provoquant ainsi la désolation de plusieurs mélomanes sur les réseaux sociaux.

Le son et l’esprit de Bande à part se fusionneront donc à l’ensemble de l’offre musicale de la société d’état à la radio et sur le web.

Les productions des artistes émergents jadis véhiculées par les émissions et la page Bande à part auront toujours leur place, mais celle-ci sera concentrée dans les programmations d’Espace.mu et d’Espace musique, et surtout le jour. De plus, Espace.mu proposera des vidéos et des webradios consacrés à cet univers musical. Les changements seront effectifs le 24 juin prochain.

«Nous sommes très reconnaissants à l’équipe de Bande à part pour tout ce qu’elle a accompli au cours des dernières années. C’est ce travail qui rend possible le virage numérique que nous annonçons aujourd’hui, c'est-à-dire de sortir la musique émergente d’un site spécialisé et forcément limité pour lui permettre d’atteindre un auditoire plus large au sein d’Espace.mu. » La dame a ajouté que « le maintien d’un véhicule parallèle ne peut être justifié dans le contexte économique exigeant dans lequel Radio-Canada évolue aujourd’hui.»

On promet par ailleurs que les émissions de la Première Chaîne vouées à la même mission que Bande à part continueront de remplir leur mandat, et que Radio-Canada couvrira toujours de près des événements comme les Francouvertes, le Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue et le Festival de musique indépendant Diapason à Laval. Les contenus de la collection d’archives des sessions BAP seront toujours accessibles, via Espace.mu.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fin de Bande à part: les réactions sur Twitter