NOUVELLES
06/05/2013 06:54 EDT | Actualisé 06/07/2013 05:12 EDT

L'Odysséo de Cavalia: de L.A. à LAVAL

Érigé pendant trois mois en bordure de l'autoroute 5 à Los Angeles, le Grand Chapiteau Blanc de Cavalia adopte pour l'été le décor familier de l'autoroute 15 à Laval. À compter du 14 mai, la compagnie équestre québécoise y présentera Odysséo en reprise.

Gigantisme

Déménager le plus grand chapiteau du monde s'avère à chaque fois une entreprise d'envergure. Le transport par camion coûte un million de dollars dit Normand Latourelle, le fondateur de Cavalia, ajoutant qu'il faut mettre un million de dollars supplémentaire pour le montage de la structure et l'aménagement de la scène.

300 personnes travaillent sur ce chantier où tout prend des proportions démesurées. La scène est constituée de 10 mille tonnes de sable, de terre, de pierres et de poussière de roche. La grille technique soutient 80 tonnes d'équipement.

Le cheval au coeur des préoccupations

À l'abri du brouhaha du montage technique, l'écurie respire le calme à 10 jours du début des représentations. Les 67 chevaux du spectacle Odysséo sont tous arrivés. Entre Los Angeles et Laval, ils ont fait une pause dans l'État du Kentucky réputé pour la qualité de ses pâturages. Les bêtes voyagent en camion.

Avec l'expérience, les palefreniers ont réalisé que les déplacements terrestres occassionnaient moins de stress aux animaux que le transport aérien. Pour leur donner encore plus de confort, le nombre de chevaux par remorque est passé de 14 à 7.

Après les représentations à Laval, pour lesquelles 25 mille billets ont déjà été vendus, Odysséo reprendra la route. Boston, Chicago et le Mexique seront les prochaines étapes.

PLUS:rc