BIEN-ÊTRE

La Journée internationale sans diète: quelques mythes à défaire au sujet des régimes

06/05/2013 09:37 EDT
Shutterstock
happy woman in a restaurant...

Le 6 mai est la journée internationale sans diète, une initiative d’Équilibre, un organisme veillant à prévenir et diminuer les problèmes reliés au poids et à l’image corporelle.

La première édition de cette journée a eu lieu en 1992, grâce à Marie Evans Young. Cette Britannique, ayant déjà souffert d’anorexie, a fini par en avoir marre de toutes ces diètes miracles qui ne fonctionnement évidemment jamais. Depuis lors, une foule d’outils ont été mis à la disposition des personnes souffrant d’obsession de la minceur, et ce, dans plusieurs pays à travers le monde.

Sous le thème, Les régimes ne font pas le poids : Mange, vis, aime, l’actrice et porte-parole, Amélie Grenier vous invite à visionner la vidéo de sensibilisation spécialement conçue pour l’occasion.

Puis, afin de remettre les pendules à l’heure à propos de la perte de poids, voici quelques mythes à défaire à ce sujet.

1. Une restriction sévère en calories aide à perdre du poids

FAUX. Même si cela peut entrainer une perte de poids rapide, ce n’est certainement pas sain, ni durable. Elle est d’ailleurs souvent responsable du fameux « yo-yo » suivant la plupart de diète restrictive.

2. Le pamplemousse brûle les graisses

FAUX. Essayez de faire fondre une livre de beurre avec du jus de pamplemousse et vous verrez bien qu’il ne se passe pas grand-chose. Cela dit, comme tout bon fruit, il renferme plusieurs nutriments et des antioxydants qui protègeraient contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers.

3. Boire beaucoup d’eau aide à perdre du poids

VRAI. Boire un grand verre d’eau lorsque la faim se pointe distend l’estomac et aide à calmer la « fausse » faim ou l’envie de manger. Si la faim vous tenaille encore une quinzaine de minutes plus tard, c’est qu’il s’agit probablement d’une « vraie » faim.

4. La diète hyperprotéinée est plus efficace pour perdre du poids

VRAI. Elle est plus efficace qu’une simple restriction en calories, mais à court terme seulement (6 mois). Par contre, un apport élevé en protéines sur une longue période peut entrainer certains problèmes de santé : augmenter le taux de cholestérol sanguin, nuire à la fonction rénale et à la densité osseuse… Changer vos habitudes de vie demeure optimal.

5. Sauter un repas aide à réduire son apport en calories

FAUX. Au contraire, vous risquez davantage de vous retrouver en fringale, ce qui vous poussera sûrement à manger rapidement tout ce qui vous tombe sous la main. Écoutez plutôt vos signaux de faim et de satiété et optez pour une collation afin d’éviter les rages de bouffe à tout prix.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les mythes alimentaires