NOUVELLES

Incendie en Californie : plus de la moitié du feu circonscrit

04/05/2013 02:39 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT

Les autorités californiennes ont doublé le nombre de pompiers qui tentent de venir à bout de l'incendie de forêt qui menace des milliers de résidences dans le sud de la Californie depuis jeudi. Ils sont maintenant près de 2000 à tenter de contenir le brasier. 

Les autorités évaluent que le feu est maîtrisé à 55 % et que 4000 résidences sont menacées par les flammes. Jusqu'à présent, une quinzaine de maisons ont été endommagées.

La superficie du sinistre, qui avait triplé de taille vendredi, atteignait 11 300 hectares. Les vents changeants compliquent le travail des équipes de secours.

« Le feu se déplace très rapidement, il est très vigoureux », a expliqué le porte-parole de département de lutte aux incendies du comté de Ventura, Bill Nash.

L'incendie s'est déclaré jeudi dans le comté de Ventura, sur la côte Pacifique, à l'ouest de Los Angeles. Il a rapidement balayé la région de Camarillo Springs et atteint la côte. Il ne devrait pas être maîtrisé avant le 13 mai, selon le porte-parole des pompiers du comté de Ventura, Tom Kruschke.

Une portion de l'autoroute du Pacifique, qui a été fermée à la circulation vendredi, est maintenant rouverte, mais d'autres routes de la région sont toujours fermées à la circulation. Le campus de la California State University demeure aussi fermé pour des opérations de nettoyage.

En plus des pompiers au sol, huit hélicoptères et six avions bombardiers d'eau sont à l'oeuvre pour combattre l'incendie.

Incendie hâtif

Habituellement, la saison des feux de forêt débute en septembre en Californie, lorsque la végétation est asséchée, au terme de l'été.

Cette année toutefois, la sécheresse vécue dans la région au cours des derniers mois serait à l'origine du brasier actuel.

Depuis le début de l'année, les autorités ont recensé 680 feux de forêt, soit 200 plus que la moyenne.

Préparation minutieuse

Puisque la côte californienne est régulièrement victime de feux de forêt, les communautés sont de plus en plus préparées pour faire face aux situations d'urgence.

Par exemple, la communauté de Camarillo Springs, où les premières habitations ont fait leur apparition il y a une trentaine d'années, a prévu le coup.

Les résidences doivent être munies d'extincteurs automatiques à eau et le revêtement extérieur doit être complètement résistant au feu. De plus, les rues doivent être suffisamment larges pour accueillir les véhicules d'urgence et les habitations doivent être à une trentaine de mètres, au moins, de la végétation.

Des pompiers volontaires sont chargés d'avertir les citoyens de la communauté dès que l'alerte est donnée. Ainsi, les résidents sont prêts à évacuer dès que cela devient nécessaire.

PLUS:rc