NOUVELLES

Cinq jours de grève dans les garderies privées

04/05/2013 08:23 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

Les membres de l'Association des garderies privées du Québec (AGPQ) ont voté à l'unanimité pour la tenue de cinq jours de grève, afin de protester contre les réductions budgétaires de 18,3 millions de dollars que Québec compte leur imposer à partir du 1er juillet.

La première de ces journées de grève est prévue le 21 mai. Les quatre autres jours doivent encore être déterminés par les membres de l'AGPQ.

Ceux-ci feront également entendre leurs voix le samedi 11 mai, et leurs casseroles, lors d'une manifestation qui aura lieu à Montréal, a indiqué le président de l'AGPQ, Sylvain Lévesque.

Les membres de l'AGPQ demandent à être payé le même salaire que les employés des centres de la petite enfance et affirment que la réduction des subventions gouvernementales feront diminuer la qualité des services qu'ils offrent. Ils indiquent également qu'une garderie privée déficitaire ne peut compter sur le gouvernement pour la renflouer.

L'AGPQ représente 650 garderies privées.

PLUS:rc