NOUVELLES

Attentat du marathon de Boston: les suspects des explosions prévoyaient agir le 4 juillet

03/05/2013 01:28 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT
AP

WASHINGTON - Les deux frères soupçonnés d'avoir perpétré l'attentat du marathon de Boston avaient tout d'abord prévu frapper le 4 juillet, avant de devancer leur projet, a admis le suspect survivant lors de son interrogatoire.

Dzhokhar Tsarnaev aurait également confié aux enquêteurs que les bombes avaient été assemblées chez son frère, selon deux responsables américains.

Ces derniers ont rapporté ces détails sous couvert de l'anonymat parce qu'ils n'étaient pas autorisés à parler aux médias, puisque l'enquête sur l'attentat se poursuit.

Dzhokhar Tsarnaev fait face à des accusations d'avoir utilisé une arme de destruction massive pour tuer.

Les explosions du 15 avril à la ligne d'arrivée du marathon de Boston ont fait trois morts et plus de 260 blessés. Selon les autorités, Tsarnaev et son jeune frère ont ensuite tué un policier du campus du Massachusetts Institute of Technology et volé une voiture.

Le frère aîné est mort lors d'une fusillade avec la police. Les policiers qui poursuivaient le duo auraient été en train de passer les menottes à Tamerlan— qui avait épuisé ses munitions — lorsque Dzhokhar aurait foncé sur eux avec la voiture volée, avant de rouler sur le corps de son frère.

C'est un salon mortuaire familier avec les rites funéraires musulmans qui s'occupera des obsèques de Tamerlan Tsarnaev, a indiqué Peter Stefan, le directeur du centre funéraire Graham Putnam and Mahoney de Worcester.

M. Stefan a soutenu vendredi que tous ont droit à des funérailles dignes, peu importe la circonstance du décès, et qu'il était prêt à faire face à des manifestations.

Les autorités devraient bientôt rendre publique la cause du décès du présumé terroriste. Les responsables ont indiqué qu'elle ne serait toutefois pas dévoilée avant que la dépouille ne soit remise et qu'un certificat de décès ne soit déposé. Il n'était pas clair, vendredi, si le certificat avait été déposé.

Par ailleurs, les autorités fédérales, de l'État et locales fouillaient vendredi un boisé près de l'Université du Massachusetts à Darmouth dans le cadre de leur enquête sur l'attentat.

Une porte-parole de la procureure Carmen Oritz a refusé de dire ce que les policiers cherchaient mais a précisé que la sécurité du public n'était pas menacée.

Dzhokhar Tsarnaev étudiait à cette université. Trois de ses camarades de classe ont été arrêtés et accusés d'avoir retiré de sa résidence universitaire un sac à dos et un ordinateur portable avant que le FBI ne fouille les lieux.

Un sénateur républicain haut placé a demandé à l'administration du président Barack Obama d'expliquer pourquoi l'un des étudiants arrêtés — Azamat Tazhaïakov, du Kazakhstan — avait été autorisé à rentrer aux États-Unis même si son visa étudiant n'était plus valide.

En réponse à ces révélations, le département de la Sécurité intérieure a ordonné à ses agents douaniers de vérifier «immédiatement» que tout étudiant international qui arrive aux États-Unis aie un visa étudiant valide, selon une note interne obtenue par l'Associated Press.

La nouvelle procédure est le premier changement dans la politique de sécurité des États-Unis directement lié aux attentats de Boston.

INOLTRE SU HUFFPOST

Boston Marathon Explosion (GRAPHIC PHOTOS)