NOUVELLES

Loblaw s'intéressera à l'intégrité des bâtiments de ses fournisseurs (VIDÉO)

02/05/2013 01:54 EDT | Actualisé 02/07/2013 05:12 EDT

TORONTO - Les Compagnies Loblaw (TSX:L) tiendront dorénavant compte de l'intégrité structurelle des installations lors des vérifications de leurs fournisseurs, dans la foulée de l'effondrement d'un édifice bangladais où logeait une de ces entreprises.

Plus de 400 personnes ont perdu la vie dans l'écroulement de l'immeuble de huit étages qui avait été construit de façon illégale.

Une des fabriques de vêtements qui se trouvait à l'intérieur produisait des vêtements pour la marque Joe Fresh, qui appartient à Loblaw.

Lors de l'assemblée générale des actionnaires de Loblaw, jeudi à Toronto, le fondateur de Joe Fresh, Joe Mimran, a dit que la compagnie devait absolument faire mieux pour assurer la sécurité des travailleurs qui fabriquent ses produits au Bangladesh et ailleurs dans le monde.

Loblaw a expliqué que ses normes avaient été conçues pour garantir que ses produits sont fabriqués de manière socialement responsable, mas qu'elles ne s'intéressaient pas à la construction ou à l'intégrité des installations.

La compagnie prévoit maintenant déployer ses propres employés sur le terrain pour participer aux inspections des fournisseurs.

M. Mimran a dit que les propriétaires d'autres fabriques où sont produits les vêtements Joe Fresh ont déjà commencé à fournir à la compagnie des plans architecturaux ou des permis de construction.

Le président exécutif de Loblaw, Galen Weston, a demandé aux autres détaillants de vêtements dont la marchandise était produite sur place de se manifester.

«Il y a plusieurs autres détaillants qui sont concernés et nous n'obtiendrons des changements permanents dans des pays comme le Bangladesh, et dans l'industrie en général, qu'en faisant front commun», a-t-il déclaré.

Loblaw a aussi mis sur pied un fonds d'aide pour porter secours aux victimes et aux proches de ceux qui ont perdu la vie dans cette catastrophe. M. Weston n'a pas fourni plus de détails quand on lui a demandé comment l'argent serait utilisé. Il a simplement indiqué que Loblaw pourrait mettre sur pied un site web pour informer le public de ses efforts au Bangladesh.

L'action de Loblaw a pris jeudi 2,01 $, soit 4,5 pour cent, à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 46,76 $.

INOLTRE SU HUFFPOST

GRAPHIC WARNING Bangladesh Factory Collapses