BIEN-ÊTRE

Derrick banni de la télévision publique allemande à cause de son passé SS

02/05/2013 11:31 EDT | Actualisé 02/07/2013 05:12 EDT

La chaîne de télévision publique allemande ZDF a annoncé qu'elle ne diffuserait plus d'épisodes de la série policière Derrick, quelques jours après des révélations sur le passé de l'acteur principal, Horst Tappert, qui a fait partie des Waffen-SS.

"ZDF ne prévoit plus de diffuser d'épisodes de Derrick", que ce soit sur ZDF ou sur les chaînes du câble ZDF neo, ZDF info ou ZDF Kultur, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la chaîne Peter Bogenschütz.

"ZDF est surprise et choquée d'apprendre que Horst Tappert a appartenu à la Waffen-SS", a-t-il également déclaré.

ZDF a produit plus de 280 épisodes de la série Derrick entre 1973 et 1997, et l'a vendue dans 102 pays.

Une rediffusion intégrale de la série avait démarré début 2011 sur ZDF et ses filiales. Le dernier épisode diffusé par le groupe, la toute dernière aventure du flegmatique enquêteur, remonte au 1er avril dernier sur le canal ZDF neo.

Fin avril, le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung avait publié un article, s'appuyant sur le travail du sociologue Jörg Becker, tombé presque par hasard sur des documents et des témoignages prouvant que Horst Tappert était entré dans la Waffen-SS en 1943.

Né en 1923 et décédé en 2008, l'acteur, mondialement connu pour ce rôle, faisait partie d'un régiment de chars engagé sur le front russe.

Ces révélations ont aussi incité la chaîne de télévision néerlandaise Omroep Max à annuler la rediffusion d'une vingtaine d'épisodes prévue en juillet, a confirmé une porte-parole du groupe, Sanne Rademaker.

"On ne va pas mettre à l'honneur un acteur qui aurait menti sur un tel passé", avait expliqué le directeur de la chaîne, Jan Slagter, sur une radio néerlandaise.

Par ailleurs, le ministère de l'Intérieur de Bavière (sud), État régional où se déroule la série, envisage de retirer le titre de "commissaire honoraire de la police bavaroise" décerné à Horst Tappert en 1980.

"Si nous avions été au courant à l'époque d'un possible passé au sein de la Waffen-SS pour Horst Tappert, nous n'aurions jamais approuvé la demande" pour ce titre honoraire, a assuré un porte-parole du ministère.

hap/aro/fw