NOUVELLES

Agressions sexuelles sur sa belle-fille : un avocat de Québec se retrouve en prison

02/05/2013 12:54 EDT | Actualisé 02/07/2013 05:12 EDT

Un avocat de Québec est condamné à trois ans de prison pour avoir commis des gestes sexuels sur sa belle-fille alors qu'elle était âgée entre 12 et 15 ans. L'homme dans la soixantaine prétendait vouloir faire l'éducation sexuelle de l'adolescente.

L'identité de cet avocat ne peut pas être dévoilée afin de protéger celle de la victime. Le spécialiste en droit civil versait des sommes d'argent à la jeune fille qui se sentait comme une prostituée.

Lorsqu'elle a décidé d'en parler à sa mère, cette dernière lui a demandé de garder le silence. La mère a voulu régler cette histoire en famille en demandant à sa fille et à son conjoint de se pardonner mutuellement.

Cette situation a été particulièrement pénible à vivre pour la jeune fille selon la procureure de la Couronne Me Sarah-Julie Chicoine. « Elle s'est sentie abandonnée par sa mère. Elle se sent toujours abandonnée par sa mère parce sa mère est toujours avec cet homme-là », précise-t-elle. L'avocate de la Couronne ajoute que la victime garde des séquelles de ces agressions, mais aussi de sa relation avec sa mère.

C'est finalement le père de la jeune fille qui a porté plainte à la police. L'agresseur a reconnu avoir abusé de la jeune fille après avoir été confronté à l'aide d'une caméra cachée. Pendant que le coupable était amené aux cellules sans broncher mercredi, la victime essuyait ses larmes dans la salle d'audience.

La juge Marie-Claude Gilbert a accepté d'imposer une peine de trois ans de prison telle que suggérée par les avocats de la couronne et de la défense.

PLUS:rc