DIVERTISSEMENT

30 vies: Mariloup Wolfe devient prof d'arts plastiques

02/05/2013 06:21 EDT | Actualisé 02/07/2013 05:12 EDT
Radio-Canada

«Mariloup est une attraction. Elle pourrait tuer avec son sourire.» C'est en ces termes que Fabienne Larouche explique pourquoi elle a jeté son dévolu sur Mariloup Wolfe pour interpréter le cinquième professeur de 30 vies. En plus de la bouille enjouée de la comédienne de 35 ans, la prolifique auteure avoue avoir été séduite par le jeu de cette dernière dans Unité 9, qu'elle produit avec sa boite Aetios. La brillante performance de Mariloup dans la peau de l'acariâtre Agathe l'a convaincue d'inviter la jeune femme à boire un thé vert dans sa cuisine des Laurentides et de lui offrir le rôle-pivot de sa série quotidienne pour l'automne 2013. C'est le rituel qu'a instauré Fabienne pour faire la «grande demande» aux personnalités qu'elle convoite pour ses projets.

Son autre tradition, c'est de convoquer les médias au sous-sol de Radio-Canada, dans les décors de l'école du Vieux-Havre, à chaque fin de saison télévisuelle, pour dévoiler qui sera la prochaine tête d'affiche de ses intrigues scolaires. La saga s'est amorcée avec Marina Orsini en janvier 2011 et, par la suite, Guillaume Lemay-Thivierge, Élise Guilbault et Karine Vanasse ont tour à tour vu les projecteurs se braquer sur eux. Mercredi, c'est donc Mariloup Wolfe qui a fait irruption dans la salle, après une introduction flatteuse de Fabienne Larouche. Tous les journalistes se sont alors rués sur leur téléphone cellulaire pour tweeter l'identité de la nouvelle venue.

Mariloup interprétera Élisabeth Bergeron, une enseignante d'arts plastiques en troisième et quatrième secondaire, lumineuse et «pas torturée», aux dires de Fabienne. Maniant avec brio la sculpture, la peinture et la poterie dans sa vie professionnelle, la nouvelle héroïne aura à composer, à la maison, avec une situation délicate, qui la forcera à faire un choix difficile. La décision d'Élisabeth pourrait avoir des répercussions majeures sur son conjoint, Alain, leur fille de 9 ans, Juliette, et même sur sa belle-mère. La pédagogue sublimera les tensions en se lançant dans une démarche créative entre les murs de sa classe, laquelle l'amènera à évoluer. Évidemment, comme ses prédécesseurs, Élisabeth suivra ses élèves de près et s'impliquera auprès de chacun d'eux pour les aider à régler leurs soucis.

Mandat exigeant

Mariloup Wolfe entreprendra les tournages de 30 vies le 15 août prochain. Déjà familière avec la cadence effrénée de la production pour avoir épaulé son conjoint, Guillaume Lemay-Thivierge, lorsqu'il a vécu l'aventure à l'hiver 2012, l'actrice perçoit ce défi comme un «nouveau départ» et ne cache pas qu'elle connaîtra l'an prochain l'une des périodes les plus achalandées de sa carrière. Elle continuera de jouer dans Unité 9, mais sera moins présente dans les épisodes diffusés au tournant de 2014.

«J'en ai parlé avec Guillaume, et il a beaucoup insisté sur la discipline nécessaire quand on travaille à un tel rythme, a-t-elle détaillé. Tout tourne autour de l'apprentissage des textes. Je vais profiter de ma journée de congé du lundi pour apprendre mes textes pour la semaine. La discipline, c'est la liberté.»

Mariloup s'était frottée à l'expérience du téléroman quotidien avec Ramdam, entre 2001 et 2008, émission qu'elle considère aujourd'hui comme un laboratoire où elle a beaucoup appris. Depuis, l'artiste a réalisé un long-métrage, Les pieds dans le vide, incarné des personnages de premier plan dans Musée Eden et Unité 9 et est devenue maman de deux garçons, ce qui lui a permis de se distancer de l'univers jeunesse et d'acquérir la crédibilité nécessaire pour jouer une professeure du secondaire.

Comme il l'a déjà fait dans le passé, Guillaume Lemay-Thivierge réalisera encore quelques demi-heures de 30 vies, en alternance avec, entre autres, François Bouvier, Luc Dionne et Jean-Claude Lord. C'est donc dire que son amoureuse bossera sous ses ordres... elle qui avait aussi dirigé son homme dans Les pieds dans le vide ! Comme quoi la complicité du couple demeure inébranlable, malgré les soubresauts du métier.

La dernière saison de 30 vies, qui s'est achevée il y a quelques jours, a rassemblé une moyenne de 680 000 adeptes devant leur petit écran. Fabienne Larouche a affirmé, mercredi, que le professeur-vedette qui succédera à Mariloup Wolfe, un homme, a déjà été choisi et que son contrat est même déjà parafé. Il faudra toutefois attendre quelques mois avant de savoir de qui il s'agit...