NOUVELLES

Pétrole en Gaspésie : une exploitation de courte durée, selon une étude

01/05/2013 11:32 EDT | Actualisé 01/07/2013 05:12 EDT

L'exploitation pétrolière serait de courte durée en Gaspésie selon une analyse du Centre d'initiation à la recherche et d'aide au développement durable (CIRADD).

D'après le CIRADD, la production pétrolière en Gaspésie des puits Haldimand (7,7 millions de barils) et Galt (20 millions de barils) ne représenterait que 25 % de la consommation de pétrole du Québec durant un an.

L'exploitation du pétrole gaspésien n'aurait pas, non plus, d'impact significatif sur les importations de cette ressource au Québec.
Ces projets auraient un « impact marginal sur l'économie de la région et du Québec », selon les responsables de l'étude.

À cet effet, les auteurs rapportent que la campagne de forage menée par la compagnie Pétrolia au puits Bourque en 2012 aurait généré 2,6 millions $ de dépenses, dont 1,2 million en Gaspésie et presque exclusivement pour le transport, un secteur, ajoutent les auteurs, à faible valeur ajoutée.

Le centre de recherche avance l'hypothèse que l'exploitation commerciale des puits gaspésiens servira à financer l'exploration et l'exploitation du pétrole sur l'île d'Anticosti. Le potentiel de l'île, évalué à 1,550 milliard de barils de pétrole, pourrait fournir du pétrole aux Québécois pendant sept ans et demi.
Le CIRADD soutient que le pétrole présent dans le sous-sol de l'île d'Anticosti nécessiterait l'usage de la fracturation ce qui implique des considérations écologiques importantes.
Les auteurs de l'étude recommandent la réhabilitation la Société québécoise d'initiatives pétrolières (SOQUIP) pour gérer l'exploitation du pétrole et du gaz au Québec et la création de deux fonds d'investissement publics capitalisés avec la rente pétrolière, dont un fonds régional de diversification économique.

Le CIRADD, qui a réalisé sa recherche en collaboration avec François L'Italien, chargé de recherche à l'Institut de recherche en économie contemporaine (IREC) doit présenter son rapport cet après-midi.

PLUS:rc