NOUVELLES

Luongo en relève

01/05/2013 02:22 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

Le mystère persiste, mais nous connaissons désormais un détail supplémentaire sur la blessure de Corey Schneider. Elle est suffisamment sérieuse pour qu'il fasse l'impasse sur le premier match de la série contre les Sharks de San José.

Schneider a raté les deux derniers matchs du calendrier en raison d'une blessure dont la nature demeure à ce jour inconnue. La situation a tôt fait d'angoisser les partisans des Canucks, qui devront désormais faire confiance à l'auxiliaire Roberto Luongo.

Si les insuccès du gardien québécois dans les séries éliminatoires peuvent paraître comme un souvenir lointain, l'humiliante défaite de 7-1 subie aux mains des Oilers d'Edmonton lors du dernier match de la saison samedi dernier a certainement laissé des traces dans l'imaginaire collectif.

Luongo était devant le filet des Canucks pour les sept buts de ses adversaires. Il avait aussi subi un revers de 3-1 deux jours plus tôt contre les Ducks.

« Pour l'instant, je me concentre sur le match », s'est contenté de déclarer Luongo après avoir été titularisé.

Le choix du gardien de but pour le premier choc avec les Sharks a soulevé plusieurs questions après l'entraînement matinal. Schneider était sur la patinoire et plusieurs espéraient le voir mercredi soir, sa blessure ayant été étiquetée comme « mineure ».

« Schneider n'est tout simplement pas encore prêt ou en santé », a simplement signifié l'entraîneur-chef Alain Vigneault.

Ryan Kesler, un autre rouage important des Canucks, ne s'est pas entraîné avec le reste de ses coéquipiers. Vigneault a cependant confirmé qu'il affrontera les Sharks en soirée.

Avantage Sharks

S'ils souhaitent accéder au deuxième tour des séries pour la cinquième fois en sept ans, les Canucks devront renverser la vapeur. Ils ont baissé pavillon devant les Sharks dans les trois matchs entre les deux équipes cette saison.

L'entrée en jeu de Luongo pourrait aider la cause des Canucks. Il n'a pas perdu en temps réglementaire lors de ses huit derniers rendez-vous avec les Californiens à domicile.

Luongo a des choses à prouver, mais il n'est pas le seul. Joe Thornton et Patrick Marleau ont beaucoup à faire et devront donner un sérieux coup de main au jeune Logan Couture.

La défense des Sharks a aussi tout un défi qui l'attend. En plus de devoir freiner les élans des jumeaux Sedin et de l'escadron de joueurs de centre talentueux (Ryan Kesler, Derek Roy), elle devra protéger Anti Niemi.

Le gardien finlandais des Sharks a été le plus utilisé de la Ligue nationale cette saison, et le calendrier condensé ne l'a certainement pas ménagé. Le succès des Sharks ce printemps dépend grandement de la condition physique de Niemi.

6- Sharks de San José (25-16-7) c. 3- Canucks de Vancouver (26-15-7)

Joueurs à surveiller
Sharks Canucks
Joe Thornton
7-33-40 en 48 matchs
Henrik Sedin
11-34-45 en 48 matchs
Logan Couture
21-16-37 en 48 matchs
Daniel Sedin
12-28-40 en 47 matchs
Patrick Marleau
17-14-31 en 48 matchs
Ryan Kesler
4-9-13 en 17 matchs
Brent Burns
9-11-20 en 30 matchs
Dan Hamhuis
4-20-24 en 47 matchs
Dan Boyle
3-7-10 en 48 matchs
+3
Alexander Edler
8-14-22 en 45 matchs
-5
Antti Niemi
24-12-6
4 jeux blancs
2,16
,924
Cory Schneider
17-9-4
5 jeux blancs
2,11
,927

Matchs entre les deux équipes cette saison
27 janvier : Sharks 4-1
5 mars : Sharks 3-2 (fus.)
1er avril : Sharks 3-2

Duels précédents
2011 (3e tour) : Canucks 4-1

PLUS:rc