NOUVELLES

« Ils sont les favoris » - MacLean

30/04/2013 03:11 EDT | Actualisé 29/06/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Si le Canadien avait tout plein de déclarations des Maple Leafs à afficher au tableau samedi dernier, ce ne sera pas le cas avec les Sénateurs et Paul MacLean.

L'entraîneur-chef des Sénateurs a lancé des fleurs au Tricolore après l'entraînement de mardi, le premier de l'équipe cette semaine.

MacLean n'a pas été aussi loin que Guy Boucher il y a deux ans, qui parlait de son équipe comme étant David face aux Capitals dans le rôle de Goliath. Mais il semblait presque prendre plaisir à dire que son équipe est négligée. Tout ça après avoir prédit que P.K. Subban gagnerait le trophée Norris.

« C'est le Canadien de Montréal, la 2e équipe dans l'Est, les champions de la Division nord-est, a rappelé l'entraîneur moustachu. Nous sommes la 7e équipe dans l'Est. Bien sûr qu'ils sont les favoris! »

MacLean en a remis quand il parlait du fait qu'il affrontera l'équipe au passé le plus glorieux.

« L'an passé, c'était spécial parce que c'était les Rangers de New York, a mentionné le pilote des Sénateurs au sujet des séries 2012. Mais ce sera tout aussi spécial et unique cette année. C'est l'équipe que tout le monde regardait jouer quand j'étais jeune, l'équipe avec le plus d'histoire. »

Déjà dans l'ambiance

À la surprise des collègues d'Ottawa, les Sénateurs ont pris la route de Montréal dès mardi après-midi, et s'entraîneront donc dans la métropole jeudi, avant d'y disputer les rencontres 1 et 2 jeudi et vendredi.

« C'est important d'aller là-bas le plus tôt possible, croit MacLean. L'atmosphère sera superbe et on veut vivre cette expérience. »

La naissance d'une rivalité?

Atmosphère. Canadien. Sénateurs. Il semble que ces trois mots ne sont pas associés aussi étroitement que lorsqu'il est question des Maple Leafs ou des Bruins. Certes, les Sénateurs sont seulement revenus voilà 20 ans. Mais de façon générale, des équipes séparées par deux heures de voiture en viennent à se livrer des duels mémorables.

Guillaume Latendresse a vécu les matchs Canadien-Sénateurs des deux côtés. Selon lui, il ne manquait justement qu'une série éliminatoire comme ingrédient explosif.

« On dit toujours le cliché que les rivalités naissent dans les séries et c'est vrai, dit le numéro 73. Ils ne se sont jamais affrontés en séries. Mais je me souviens que c'était toujours des matchs intenses. Je joue avec des joueurs que j'ai aimé haïr. Ce sont de meilleurs gars que ce que je pensais! C'est une belle gang, mais si tu avais fait la même entrevue il y a cinq ans, je n'aurais pas dit la même chose! »

Latendresse avait évidemment en tête un certain Chris Neil. Avec son vieil ennemi Brandon Prust dans le camp adverse, Neil devrait faire parler de lui de temps à autre pendant la série...

À noter

  • L'attaquant Milan Michalek et le défenseur Chris Phillips étaient absents de l'entraînement. MacLean a toutefois dit s'attendre à ce que les deux joueurs patinent avec leurs coéquipiers mercredi. Il a parlé de repos thérapeutique. Phillips n'a pas terminé la rencontre de dimanche contre les Bruins.
  • L'attaquant Jason Spezza n'a toujours pas repris l'entraînement avec ses coéquipiers et ne devrait donc pas revenir au jeu avant le deuxième tour des séries.

Trios à l'entraînement

  • Greening-Turris-Alfredsson
  • Latendresse-Zibanejad-Silfverberg
  • Kassian-Smith-Neil
  • Conacher-Pageau-Condra

Défenseurs

  • Méthot-Karlsson
  • Cowen-Gonchar
  • Wiercioch-Gryba
  • Lundin-Benoît

PLUS:rc