NOUVELLES

Le sous-marin Windsor connaît des ennuis mécaniques

30/04/2013 12:26 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

La Marine canadienne confirme que le NCSM Windsor, qui a subi des travaux de 209 millions de dollars, ne peut fonctionner comme prévu en raison d'un problème de générateur.

Le capitaine Luc Cassivi, qui dirige la force sous-marine du Canada, a confirmé à CBC que les activités du Windsor sont limitées.

Le Windsor ne pourra naviguer que dans les eaux côtières jusqu'au remplacement du générateur diesel en question, qui est un moteur de 16 cylindres. Entre-temps, la profondeur à laquelle le bâtiment peut plonger est fortement limitée.

Le Windsor est basé à Halifax. Il a été remis à l'eau en avril 2012 après avoir subi des travaux de remise à neuf pendant cinq ans. Le capitaine Cassivi confirme que les travaux ont coûté 209 millions de dollars.

Le sous-marin devrait être retiré de l'eau durant l'été. Le remplacement du générateur pourrait durer quelques mois, estime Luc Cassivi.

Un nouveau coup dur pour la flotte sous-marine

Le Canada a acheté quatre sous-marins d'occasion de la Grande-Bretagne en 1998 au coût de 750 millions de dollars.

Le Victoria a aussi subi des travaux d'environ 209 millions de dollars, affirme le capitane Cassivi. Il s'agit du seul sous-marin complètement opérationnel à l'heure actuelle. Il est basé en Colombie-Britannique.

La remise à neuf du Chicoutimi est plus longue et coûteuse en raison de l'incendie survenu à bord en 2004, lors de son premier voyage sous pavillon canadien, et qui avait coûté la vie d'un marin. Le sous-marin pourrait devenir opérationnel à la fin de l'année.

Les travaux effectués sur le Corner Brook pourraient coûter plus de 200 millions de dollars en raison des dégâts subis lorsqu'il a heurté un quai flottant en Colombie-Britannique.

PLUS:rc