NOUVELLES

Frank Zampino a-t-il dit toute la vérité sur sa maison?

30/04/2013 05:53 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT
Radio-Canada.ca

L'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Frank Zampino, a-t-il dit toute la vérité lors de son témoignage à la commission Charbonneau lorsqu'il a été question des travaux effectués à sa résidence? Il a réfuté les informations voulant qu'un entrepreneur ait rénové gratuitement sa résidence pour une valeur de 250 000 $. En fait, selon ce qu'a appris l'animateur de l'émission Enquête, Alain Gravel, la maison de Frank Zampino a plutôt été entièrement reconstruite en 2003.

Elio Pagliarulo, autrefois un ami proche de l'entrepreneur Paolo Catania, a affirmé que ce dernier avait donné un pot-de-vin de 550 000 $ à Frank Zampino, soit 300 000 $ comptant et des travaux de rénovation d'une valeur de 250 000 $ pour la cuisine de sa résidence de Saint-Léonard.

« Il m'a dit qu'il avait refait la cuisine dans la maison de M. Zampino qui a coûté 250 000 $ », dit M. Pagliarulo.

Furieux, Frank Zampino a tout nié lors de son témoignage à la commission Charbonneau, la semaine dernière.

« Depuis que j'ai acheté ma maison en 2003, je n'ai pas changé une poignée de porte, une tablette. C'est encore la même cuisine aujourd'hui qu'au moment où je l'ai achetée en 2003. Jamais, jamais, jamais Paolo Catania a payé une cent pour ma cuisine qui est celle qui est là quand j'ai acheté ma maison et aucune autre rénovation », a-t-il affirmé.

Frank Zampino a-t-il dit toute la vérité ou joue-t-il avec les mots?

Frank Zampino a acquis sa maison en 2002, et non en 2003, au prix de 240 000 $. Aussitôt, il l'a fait démolir pour faire place à une nouvelle maison construite au coût de 300 000 $, selon le permis émis en 2003 par l'arrondissement de Saint-Léonard.

Dix ans plus tard, cette même maison est évaluée à plus de 1,1 million de dollars.

En 2009, après avoir quitté son poste de président du comité exécutif, il a contracté une nouvelle hypothèque de 1,2 million de dollars sur sa résidence.

S'il a fait détruire la maison d'origine et l'a fait reconstruire, c'est donc dire que la cuisine aussi a été refaite.

Mais aucune preuve n'a été déposée démontrant que Paolo Catania a pu payer pour les travaux de la cuisine.

Ce qu'on sait cependant, selon des documents de la Sûreté du Québec, c'est que M. Zampino aurait reçu au moins un cadeau de Paolo Catania, soit un séjour dans un luxueux hôtel de la Floride en mars 2008. M. Zampino n'a pas confirmé ce cadeau lors de son témoignage.

Cette histoire fait partie d'informations dans le dossier d'enquête du Faubourg Contrecoeur où M. Zampino est accusé, notamment en compagnie de Frank Catania, de fraude, d'abus de confiance et de complot.

Frank Zampino n'a pas rappelé Radio-Canada, qui voulait en savoir plus long au sujet des travaux réalisés à sa maison. Pour sa part, la firme Catania soutient n'avoir ni financé, ni réalisé des travaux de quelque nature que ce soit au domicile de Frank Zampino. Quant à Elio Pagliarulo, il maintient sa version.

D'après un reportage d'Alain Gravel