NOUVELLES

Exiger l'impossible

30/04/2013 10:16 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

C'est sur l'air de la chanson thème du film Mission impossible que le Real Madrid s'apprête à affronter le Borussia Dortmund pour le match retour des demi-finales de la Ligue des champions.

Au Stade Santiago Bernabéu de Madrid, les joueurs du Real devront dépoussiérer leur costume de superhéros. Leur mission sera de neutraliser Robert Lewandowski et de reléguer aux oubliettes l'affront du match aller, une défaite de 4-1.

L'attaquant polonais de 24 ans a quatre bonnes raisons d'être le centre d'attention de ce deuxième duel en une semaine. Son quadruplé mercredi dernier à Dortmund a plongé José Mourinho et sa bande dans le pétrin.

Le Borussia est en excellente posture pour participer une deuxième fois à la grande finale. La dernière fois, c'était en 1997, l'année de la conquête de leur unique titre en Ligue des champions.

Le Real Madrid, lui, n'a pas pris part à l'ultime rendez-vous depuis 2002.

Record d'accréditations

Le deuxième chapitre de l'autre demi-finale ne manquera pas de couverture médiatique.

Pour le duel entre le FC Barcelone et le Bayern de Munich, au Camp Nou, 990 accréditations ont été décernées, un record.

« C'est la confrontation où il y aura le plus de médias accrédités dans l'histoire du Barça au Camp Nou, devant le clasico de la Ligue des champions 2011 contre le Real Madrid, où il y avait eu 965 journalistes », a expliqué le FC Barcelone sur son site Internet mardi.

Les Catalans ont subi un cuisant revers de 4-0 au match aller.

PLUS:rc