NOUVELLES

Le maire Labeaume demande à Marcel Aubut de se taire

29/04/2013 06:28 EDT | Actualisé 29/06/2013 05:12 EDT

Le maire de Québec demande à Marcel Aubut d'être plus discret dans le dossier d'un éventuel retour d'une équipe de hockey professionnelle à Québec alors que la machine à rumeurs s'emballe de nouveau.

En marge d'un comité plénier sur l'amphithéâtre lundi, Régis Labeaume est revenu sur les propos de l'ancien président des Nordiques tenus dimanche à Québec. Questionné sur l'avenir des Coyotes de Phoenix, Marcel Aubut a indiqué que les partisans ne devaient plus douter du retour éventuel d'une équipe dans la capitale.

Le maire prône la discrétion afin de ne pas nuire aux négociations avec la Ligue nationale de hockey. « Marcel, il faudrait qu'il parle moins, il parle un peu trop. Ce matin, quand j'ai lu ça, je n'ai pas aimé ça. On a un plan de match, c'est d'être silencieux. Il faudrait que Marcel parle moins honnêtement. Quand j'ai lu ça, je n'étais pas ben ben de bonne humeur. »

« Me Aubut n'en sait pas plus que les autres. Il n'y a qu'un seul qui sait, c'est M. Péladeau, personne d'autre », renchérit M. Labeaume.

Une déclaration surprenante

La Ligue nationale de hockey ne semble pas au courant du projet d'amphithéâtre de Québec, s'il faut en croire les propos de l'adjoint au commissaire Bill Daly.

Dans une entrevue sur les ondes de la chaîne sportive Sportsnet, M. Daly a prétendu ne pas être au courant qu'un amphithéâtre était en construction. L'animateur Doug MacLean le questionne: « J'entends dire qu'il y a une construction à Québec. Est-ce qu'il y a une construction en cours à Québec? »  « Je dois être honnête avec vous, je ne sais pas », lui répond M. Daly.

L'attaché politique du maire de Québec s'est dit très surpris d'une telle déclaration. Selon Paul-Christian Nolin, la Ville a informé la LNH de chaque étape du chantier.

PLUS:rc