NOUVELLES

L'annonce du successeur de Mark Carney se fait attendre

29/04/2013 08:53 EDT | Actualisé 29/06/2013 05:12 EDT

Un texte de Andrée-Anne St-Arnaud

À un mois du départ de Marc Carney pour Londres, le gouvernement fédéral n'a toujours pas choisi son successeur à la Banque du Canada, ce qui alimente les rumeurs au sujet de cette nomination.

Depuis plusieurs semaines déjà, les économistes, analystes et investisseurs croient pour la plupart que Tiff Macklem, premier sous-gouverneur de la Banque du Canada, héritera du poste laissé vacant par Mark Carney. Ils se demandent donc pourquoi le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, met autant de temps à confirmer ce qui est vu comme un choix évident.

Voilà maintenant cinq mois que Mark Carney a annoncé son départ pour aller diriger la Banque d'Angleterre.

« Le fait que la décision traîne depuis si longtemps me fait demander s'il y a un problème, se demande Doug Porter, économiste en chef à la Banque de Montréal. Pourquoi est-ce qu'il aura fallu attendre cinq mois »? 

Certains experts croient donc que le ministre pourrait opter pour un candidat surprise comme ce fut le cas par le passé. La fois précédente que Jim Flaherty a eu à choisir un gouverneur pour l'institution, il a désigné un inconnu travaillant au sein de son ministère plutôt que Paul Jenkins, le premier sous-gouverneur de l'époque et présumé favori de la course.

Un récent sondage mené par l'agence Reuters révèle que Richard Tiffany Macklem arrive toujours en tête des successeurs possibles de Mark Carney. Stephen Poloz, le président et chef de la direction d'Exportation et développement Canada, ainsi que Jean Boivin, ancien premier sous-gouverneur actuellement à l'emploi du ministère des Finances, sont aussi sur la liste.

PLUS:rc