DIVERTISSEMENT

Upside Down: entrevue avec le réalisateur Juan Solanas (PHOTOS)

26/04/2013 06:16 EDT | Actualisé 26/04/2013 06:19 EDT
Courtoisie

Décors oniriques impressionnants, univers sens dessus dessous, Upside Down, le nouveau long métrage de Juan Solanas (Nordeste) nous invite au cœur de deux mondes que tout sépare, même les lois de la physique ! Le réalisateur franco-argentin signe une œuvre de science-fiction étrange et audacieuse qui met en vedette une belle brochette de comédiens, dont Kirsten Dunst et Jim Sturgess. Pour la sortie du film en salles, le Huffington Post s’est entretenu avec le cinéaste.

Lorsque Juan Solanas nous répond par téléphone de Paris que l’idée de départ de son nouveau film vient d’une image, on le croit bien volontiers. Car dès les premières minutes de Upside Down, on est tout de suite frappé par la représentation esthétique de cette œuvre aux effets visuels franchement originaux. «Le tableau qui m’est venu dans la tête représentait deux montagnes l’une au-dessus de l’autre. Un homme sur l’un des sommets avec en haut de lui une femme debout sur le sommet d’en bas… ou d’en haut, tout dépend de votre perspective», déclare-t-il en riant.

Ces deux montagnes jumelles appartiennent en fait à deux planètes différentes qui se font face, mais qui tournent invariablement sur le même axe. «Physiquement, ces astres se ressemblent beaucoup. La différence réside dans les sociétés humaines qui ont évolué sur leurs sols. L’une est riche et prospère, tandis que l’autre est pauvre et plutôt mal en point», précise Solanas.

À partir de ce sombre constat, le réalisateur a construit une histoire d’amour lumineuse entre deux individus qui n’auraient jamais dû se rencontrer. «Adam et Eden vivent dans des sociétés divisées qui se regardent l’une au-dessus de l’autre comme des chiens de faïence. C’est une histoire d’amour compliqué et presque impossible puisque même l’effet de la gravité joue en leur défaveur», dit-il.

Décidément, les deux amoureux qui se sont vus pour la première fois sur le sommet des deux pics quand ils étaient plus jeunes ont tout contre eux. «Pourtant Adam va tout faire pour retrouver Eden. Il va y parvenir lorsqu’il va découvrir la composition chimique d’une crème antigravitée, ce qui lui permettra de reprendre contact avec elle malgré l’interdiction des autorités», raconte le réalisateur.

Le couple est interprété par l’Américaine Kirsten Dunst (Spider Man, Marie-Antoinette) et l’acteur d’origine britannique Jim Sturgess (Cloud Atlas). «Ils ont été emballés par le scénario. Quand j’ai rencontré Kirsten, elle m’a simplement dit qu’elle avait ressenti un coup de cœur pour l’histoire et elle voulait y faire partie. J’étais emballé, car j’étais déjà convaincu qu’elle était parfaite pour le rôle. En ce qui concerne Jim, j’ai aussi tout de suite pensé à lui. D’ailleurs, ces deux talentueux comédiens vont très bien ensemble», affirme Solanas.

Un film qui raconte notre propre réalité

À travers un récit où l’amour contrarié tente de survivre, Upside Down serait-il également une métaphore de notre propre monde ? «Tout à fait. L’œuvre possède plusieurs couches de lecture qui ne s’imposent pas, mais qui restent néanmoins chargées de sens», ajoute-t-il.

«J’ai voulu traiter de monétisation et de marchandisation de l’homme qui est malheureusement une réalité. Et puis dans le film, la planète riche puise le pétrole de la planète pauvre sans se soucier du niveau de vie de ceux qui y habite, comme dans la vraie vie en ce qui concerne les relations qu’entretiennent les sociétés du Nord envers celles du Sud.»

Le réalisateur qui a vécu dans plusieurs pays – en Argentine, au Québec et maintenant en France – sait de quoi il parle. «J’en ai marre de voir toutes les étiquettes que les gens se mettent entre eux, c’est insupportable. Je réside maintenant à Paris. Et encore ici, je vois des individus qui arrivent à se diviser en parlant avec mépris des autres», déclare-t-il agacé.

À ce titre, Solanas garde un très bon souvenir du Québec où il a vécu deux ans. «Je me suis toujours bien senti à Montréal. Les gens ont l’air de vivre ensemble ce qui est aujourd’hui un phénomène beau et rare», dit-il.

Upside Down (Un Monde à l’envers) – Les Films Séville – Drame fantastique – 103 minutes – Sortie en salles le 26 avril 2013 – Canada, France.

INOLTRE SU HUFFPOST

Upside Down, le film