NOUVELLES

Joyon repart en solitaire

26/04/2013 09:34 EDT | Actualisé 26/06/2013 05:12 EDT

Le navigateur français Francis Joyon s'attaque au record de la traversée de l'Atlantique nord en solitaire d'ouest en est. Il compte partir en mai de New York sur son trimaran Idec.

Le record est détenu depuis 2008 par le Français Thomas Coville en 5 jours 19 heures et 29 minutes.

« Ce ne sera pas facile, mais le bateau (long de 30 mètres) a le potentiel », a-t-il dit jeudi, en présence de trois skippers qui ont battu ce record mythique dans le passé: Bruno Peyron, Florence Arthaud et Coville.

Joyon, âgé de 56 ans, attendra la bonne fenêtre météo à New York à partir de la mi-mai pour s'élancer en direction du cap Lizard, au sud-ouest de l'Angleterre.

« Idéalement, il faut une dépression qui se déplace à la vitesse du bateau, autour de 25 noeuds, et progresser avec elle, a-t-il expliqué. Il faut tenir le rythme pendant cinq jours et demi. A fond tout le temps, a souligné Joyon,

Joyon avait déjà battu ce record, en juillet 2006 (6 jours et 4 heures), avant qu'il ne soit amélioré par Coville. En 2011, il avait tenté de le battre à nouveau, mais avait chaviré au départ de New York.

« Il m'appartient de reprendre ce record », a-t-il expliqué. Cela suppose un engagement physique qu'on a du mal à imaginer », a confié Bruno Peyron, qui avait battu ce record en 1987 (11 jours 11 heures 46 minutes) et en 1992 (9 jours 19 heures 22 minutes). Il faut aussi une bonne préparation et un petit peu de chance. Mais je suis optimiste pour Francis. »

Si Francis Joyon réussit son pari, il sera le premier skipper à détenir les records du tour du monde en solitaire (57 jours et 13 heures), de la plus grande distance parcourue en 24 heures (668 milles, soit 1237 km, à la vitesse moyenne de 27,8 noeuds) et de la traversée de l'Atlantique nord d'est en ouest (8 jours et 16 heures), entre Cadix (Espagne) et San Salvador (Bahamas).

PLUS:rc