NOUVELLES

Incendie mortel dans un hôpital psychiatrique de Russie

26/04/2013 01:19 EDT | Actualisé 25/06/2013 05:12 EDT

Un incendie a éclaté dans un hôpital psychiatrique situé dans la région de Moscou, tuant 38 personnes, selon des responsables des services d'urgence.

Le ministère des Situations d'urgence a confirmé que 41 personnes se trouvaient dans l'hôpital numéro 14 lors de l'incendie, et que 12 corps avaient déjà été retirés des décombres en matinée vendredi. Deux médecins seraient parmi les victimes, selon le ministère de la Santé.

Selon l'agence nationale de nouvelles RIA Novosti, seules trois personnes ont réussi à échapper au braiser, une infirmière et deux patients.

Le feu s'est déclaré tôt vendredi matin dans l'édifice d'un seul étage, situé dans la ville de Ramenskoïe. Selon des médias locaux, une cigarette oubliée aurait causé le sinistre. L'incendie aurait débuté dans la salle de récréation de l'établissement avant de se répandre très rapidement dans tout l'immeuble. De plus, les pompiers ont mis une heure à se rendre sur les lieux, en raison d'entraves routières.

Sécurité déficiente

L'incendie soulève bien des questions quant à la sécurité dans les établissements de ce genre, puisque cet hôpital psychiatrique avait déjà fait l'objet de plaintes par le passé.

Des barres de métal bloquaient les fenêtres de l'hôpital, ce qui aurait empêché certains patients de se sauver. Toutefois, comme plusieurs patients étaient sous sédatifs pour la nuit, la plupart des victimes seraient mortes asphyxiées dans leur lit.

Une enquête a été ouverte sur la « violation des normes de sécurité incendie », selon un communiqué. Le président Vladimir Poutine s'est aussi dit déterminé à faire la lumière sur cette tragédie.

Les patients qui sont hospitalisés dans cet établissement, qui fait partie d'un  souffrent de graves problèmes mentaux.

PLUS:rc